Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Mirella Lysdesaron
  • Mirella Lysdesaron
  • : L'Eternel est mon Père ! Aimer est le plus joli verbe, il ne faut pas l'abimer
  • Contact

  • Mirella
  • D'origine italienne,  maman de plusieurs trésors,  amoureuse de Yeshoua notre Seigneur.
 J'aime écrire des poésies,  peindre,  faire du sport. 
 J'ai un grand amour pour Israël et pour l'Afrique, et je suis la coordinatrice de la fondation lysdes
  • D'origine italienne, maman de plusieurs trésors, amoureuse de Yeshoua notre Seigneur. J'aime écrire des poésies, peindre, faire du sport. J'ai un grand amour pour Israël et pour l'Afrique, et je suis la coordinatrice de la fondation lysdes

ORPHELINAT LYSDESARON





L'Eternel rend justice aux orphelins
Ne les oublions 
pas !







                                                                                                                                         

Titre de votre faux 2ème module

contenu html de votre faux 2ème module

Recherche

En vrac

 

 


 

 

 Il y a     personne(s) sur ce blog


 

 

 

  COMPTEUR DE VISITES

 

   

  

 


 


Tu peux déposer dans ce livre ton message d'or

 


 

 

 


 


 

 Discussion en direct avec  Lys de Saron par ce mini-tchatch

 



 

Archives

Shalom !


Cantique de David. L'Éternel est mon berger: je ne manquerai de rien. Il me fait reposer dans de verts pâturages, Il me dirige près des eaux paisibles. Il restaure mon âme, Il me conduit dans les sentiers de la justice, A cause de son nom. Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, Je ne crains aucun mal, car tu es avec moi: Ta houlette et ton bâton me rassurent. Tu dresses devant moi une table, En face de mes adversaires; Tu oins d'huile ma tête, Et ma coupe déborde. Oui, le bonheur et la grâce m'accompagneront Tous les jours de ma vie, Et j'habiterai dans la maison de l'Éternel Jusqu'à la fin de mes jours




25 août 2016 4 25 /08 /août /2016 14:00

voir l'image en taille réelle

Toi qui est brisé, sans force, un mal brûlant dévore tes entrailles,
lis ce poème et cours dans les bras de Notre Seigneur.
Il t 'aime à l'infini ...




Tu as de la valeur à Mes yeux,
Toi qui est si malheureux.
Dès le ventre de ta mère,
J'étais ton père.
Ne marche plus courbé,
La tête baissée,
Affligé par ton passé,
Humilié, trahi, blessé.
Je dépose sur tes plaies,
Infectes et purulentes,
Mon huile cicatrisante.
Elle guérit une à une,
Toutes les blessures,
Les bleus dans ton coeur,
Qui provoquent la douleur.
Un doux parfum se répand,
Celui de Mon amour si grand,
Pour toi Mon enfant,
Ma perle, mon diamant.
Je ne suis pas insensible à tes larmes,
Viens dans Mes bras,
T'abandonner, te laisser aimer,
Et trouver ton identité.
Tu es à moi mon bien-aimé,
Ton nom est inscrit dans le livre d'éternité.
Ne doute plus de ton salut,
Cherche en moi le refuge,
Car Je suis le chemin, la vérité et la vie.
Pour toi j'ai payé le prix !
Je t'aime d'un amour sans pareil,
Et je te suis fidèle.
Tes soupirs ne m'ont point été cachés,
Je suis venu aujourd'hui te délivrer.

©Lysdesaron
                                                                                                                          
voir l'image en taille réelle

Partager cet article

Published by Lys de Saron - dans MES POESIES
commenter cet article
23 août 2016 2 23 /08 /août /2016 10:00

 

beautiful-waterfalls

 

 

Heureux bonjour,

 

 

 

Du coeur de L'Eternel coule un fleuve d'amour infini,

 

plus grand que tous les océans, plus fort que la tempête,

 

plus précieux que le diamant, plus doux que le miel !

 

Celui qui vient boire à ce fleuve sera transformé,

 

Rien n'est plus important que de plonger dans ce fleuve,

 

pour y trouver la vie !

 

Ton âme sera alors rafraîchie, et tu seras restauré dans tout

 

ton être.

 

Comment accéder à ce fleuve ?

 

Il nous faut mourir à nous-même, accepter de se laisser modeler

 

par Le Père, tout Lui donner sans rien retenir.

 

"Aujourd'hui mon ami(e), enveloppe toi de Son manteau d'amour ;

 

mets sur ta tête le casque du salut ;

 

prend dans tes mains la Parole de D.ieu et proclame

 

Ses vérités, Ses merveilles !"

 

N'allons pas vers les choses du néant, car nous serons

 

nous-mêmes des néants, mais allons dans le fleuve

 

de D.ieu, car là où est cette eau, tout être deviendra

 

saint, et vivra éternellement."

 

 

  ©Lysdesaron

 

535040_394099707315876_2033942126_n

 


Partager cet article

Published by Lys de Saron - dans PENSEES JOURNALIERES
commenter cet article
21 août 2016 7 21 /08 /août /2016 22:31



"C'est pourquoi voici, Je veux l'attirer et la conduire
au désert, et Je parlerai à son coeur."

Osée 2 : 16

C'est pour toi que j'écris ce matin,
Parce que tu es dans ce désert qui te semble interminable,
Tu pries et tu ne reçois pas de réponse,
Tu te sens seule et abandonnée.
Tu crois que D.ieu ne t'entends pas,
Ou qu'Il t'a oublié.

Reçois cette poésie qui j'espère t'encouragera.

Non, Il ne t'a pas délaissé,
Ferme la porte à ces pensées,
Qui t'assaillent,
Et te font mal.
Les douleurs t'ont saisi,
Ton coeur fut meurtri.
Et ton âme en décadence,
Par la souffrance,
Ce désert brûlant,
Dans lequel tu gémis,
D.ieu l'a permis.
Il désire te parler,
Et t'amener ...
Dans un chemin de paix.
L'Eternel te fait grandir,
Car Il t'a choisi,
Pour aller dans les nations,
Elever Son Nom.
Un nouveau temps est venu,
Ne pleure plus !
La saison sèche est finie,
C'est à présent la pluie !
Pluie de bénédictions,
De joie, de pardon.
Le Seigneur te parlera,
Et te montrera la voie.
Il sera ton fiancé pour toujours,
Par la justice, la droiture,
La grâce et la miséricorde.
Tu reconnaîtras que ce désert,
N'étais pas inutile,
Mais nécessaire,
Pour servir Le Père.

©Lysdesaron

Partager cet article

Published by Lys de Saron - dans MES POESIES
commenter cet article
21 août 2016 7 21 /08 /août /2016 11:00

 

 

Attache-toi donc à D.ieu, et tu auras la paix ;
Tu jouiras ainsi du bonheur.

Psaume 22 / 21

                      
     Ma poésie,

       J’ai cherché l’arbre de paix,

Errant dans le désert ...

Telle une brebis solitaire,

Pour enfin le reconnaître.

J’ai croisé sur ma route,

Un arbre mais le doute ...

S’emparait de moi .

Il était grand et verdoyant,

Mais la paix était absente.

J’ai continué mon chemin,

Pour voir enfin

Cet arbre de paix,

Lorsqu’un ange est passé,

Et m’a amené dans un lieu de beauté,

Où tout n’est que pureté.

J’ai vu l’arbre magnifique,

Et je me suis assise,

Devant son tronc,

Où était inscrit « Shalom ! »

Mon coeur soupirait de bonheur,

De me réfugier sous l’arbre de Mon Sauveur.

Je t’invite à venir sous cet arbre de paix,

Qui a la couleur de l’amour éternel,

Coulant du trône de D.ieu.

©Lysdesaron

   

Partager cet article

Published by Lys de Saron - dans MES POESIES
commenter cet article
20 août 2016 6 20 /08 /août /2016 23:02




J'ai suivi le vol d'un ange,
Pour aller près de Toi ...
Je désirais tellement Te voir,
Me blottir dans Tes bras !


J'ai suivi le vol d'une ange,
Parce que tu me manquais,
J'avais besoin de Te retrouver,
Alors que je m'étais éloignée.


J'ai suivi le vol d'un ange,
Pour te dire "Je T'adore Seigneur !

Mon âme te réclame,

Dans le désert, les flammes !


J'ai suivi le vol d'un ange,
Afin de t'apporter un cadeau,
Mon coeur tout entier,
Qui n'a qu'un seul désir : T'aimer !

 


©Lysdesaron

09032505262720713370179

 

 


Partager cet article

Published by Lys de Saron - dans MES POESIES
commenter cet article
19 août 2016 5 19 /08 /août /2016 20:02

La prière

 

 

C’est une relation d’amour entre un Père et Son enfant,

C’est oublier le temps,

Pour entrer dans le jardin de Gétsémané,

Et là,  se prosterner devant Son bien-aimé.

C’est courir dans la chambre,

Comme la fiancé court vers celui qu’elle aime et puis …

Fermer la porte ,

Et peut etre danser ou  pleurer devant Celui qui nous a tout donné.

La prière ce n’est pas seulement demander,

Mais dire à D.ieu :

Je t’aime pour l’éternité.

Prier c’est vivre chaque seconde qui passe,

En pensant à Yeshoua.

Tu le sens là …

Car Il a fait sa demeure en Toi ;

La prière c’est un cœur à cœur avec Dieu,

Un cœur à cœur qui ne cesse pas.

Tu l’entends battre, et çà te donne la force d’avancer,

La force quand t’en peux plus,

Quand tu te sens rejeté, abandonné.

Incompris ou oublié !

La prière n’est pas une multiplication de paroles, Mais parfois un mot, une larme versée, un sourire,

Peut produire le miracle, et la montagne s’écroule !

La prière efface le passé,

Elle donne un monde en couleur,

Guérit l’âme et le cœur.

La prière c’est aussi aimer l’autre,

Même le plus méprisé, sans regarder à sa peau,

A sa couleur, à son rang,

Là où ya pas de petit ni de grand ;

La prière c’est se soumettre à son époux

C’est rire avec celui qui rit,

Et pleurer avec celui qui pleure ;

La prière c’est de donner à celui qui est nu ou

qui a faim,

De libérer ceux qui ne croient plus au lendemain,

C’est aussi voir avec les yeux du Père,

C’est écouter,  entendre avec les oreilles de l’Eternel,

C’est réconforter avec les mots du Saint-Esprit,

C’est s’oublier soi même pour le bien de l’autre.

La prière c’est aimer,

Par des actes concrets.

C’est ouvrir la porte à l’amour,

Pour fermer la porte à la haine, la division, l’indifférence, la violence.

La prière est un océan qui n’a pas de fin,

Alors viens !

Viens t’y plonger,

Tu sentiras des bras si forts autour de toi,

Des  bras protecteurs,

Qui t’amènent de l’autre côté,

Dans le jardin d’Eden.

La prière c’est un chant d’amour,

Une colombe dans la nuit,

Un souffle de vie,

C’est aimer plus que d’être aimé,

C’est s’oublier pour donner.

Ainsi si tu vois la prière comme telle,

Cà ne sera plus une contrainte,

Ni une plainte,

Mais une joie inexprimable,

Un mode de vie …

Dieu a crée la prière pour notre bonheur,

Car quand Yeshoua vit en ton cœur,

La vie est plus belle,

Et l’amour qui coule en toi se répand

Comme une source abondamment

Alors les autres voient en toi : Yeshoua,Sans même parler …

Et ainsi le monde est attiré dans ce fleuve,

                   Où règne l’amour et l’amitié.

La prière c’est la clé pour aimer, donner, pardonner.

C’est le fondement, c’est une muraille

Que nul ne peut ébranler.

C’est une rivière qui ne s’arrête jamais,

Et qui te prépare à vivre dans la Nouvelle Jérusalem.

La prière c’est une lueur au petit jour,

Qui te rappelle le retour

De Yeshoua Hamachiah

Lui ne cesse jamais de prier pour toi.


©LYSDESARON 

Partager cet article

Published by Lys de Saron - dans MES POESIES
commenter cet article
17 août 2016 3 17 /08 /août /2016 00:00

voir l'image en taille réelle

L'ange de L'Eternel campe autour de ceux qui Le craignent,

Et il les arrache au danger.

 

Psaume 34 / 8

voir l'image en taille réelle

Un poème, une histoire ?
Mon imagination qui vagabonde et çà donne cela ...


Un ange passe,
Je décide de suivre sa trace ...
Je l'appelle,
Il n'entend pas,
Jusqu'à ce que je le rattrappe.
Il me dit :
"Que veux-tu ?"
Je lui réponds :
" Je veux voir D.ieu !"
Il sourit en ajoutant :
"L'homme ne peut voir L'Eternel et vivre,
Mais si tel est ton désir,
Tu peux dans ton coeur le sentir !"
Je m'accroche à son vêtement blanc.
Il retire ma main doucement.
"Ne t'attache pas à l'ange,
Mais à D.ieu seulement !"
Mes larmes coulent sur ma joue,
Et de mon âme sort un cri d'amour :
"Va dire à mon Père que je l'aime !
Que j'ai besoin de Lui,
Pour continuer à vivre dans ce désert aride !"
L'ange me prend dans Ses bras,
Pour me dire :
"Cette épreuve ne durera pas !
L'Eternel te délivrera ...
Abandonne toi à Lui, et attend avec foi,
Car D.ieu ne ment pas !"
Je ferme mes yeux,
Prenant dans mon coeur cet aveu,
Et lorsque je les ouvre à nouveau,
La créature divine est partie, me laissant un manteau.
Je me couvre, sentant le froid m'envahir,
Et dans un soupir ...
Je parle à L'Eternel :
"Je t'aime !"
Sur l'écorce d'un arbre est écrit :

"Je reviens bientôt, Je suis la vie.

Yeshoua, ton ami,

Tu es Ma brebis."

©voir l'image en taille réelle

voir l'image en taille réelle

Partager cet article

Published by Lys de Saron - dans MES POESIES
commenter cet article
15 août 2016 1 15 /08 /août /2016 20:28

Le Seigneur nous parle ainsi, dans Matthieu 5 / 44 à 47 :

Mais Moi, Je vous dis :

Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent, afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux ...
car Il fait lever Son soleil sur les méchants et sur les bons,
et Il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes.

Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous ?

Les publicains aussi n'agissent-ils pas de même ?

Et si vous saluez seulement vos frères, que faites-vous d'extraordinnaire ? Les païens aussi n'agissent-ils pas de même ?

Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait.

    

Combien c'est difficile parfois de mettre en pratique cette parole !
Mais pas impossible à réaliser quand on choisit de plaire à L'Eternel ...

 



Aimer ses ennemis,

Ceux qui nous ont trahi,

Qui ont percé notre coeur,

Jusqu'à y laisser une douleur,

Qui semble interminable,

Tant elle te pénètre l'âme !

 

Aimer ses ennemis,

Ceux qui nous calomnient,

Par leur lèvres,

Qui sont comme un glaive,

Pour briser notre personnalité,

Notre vie, notre identité.


 

Aimer ses ennemis,

Ceux qui nous haïssent,

Parce que la jalousie,

Les remplit jour et nuit ...

Et que Leur défi,

C'est de nous voir détruit.


 

Seul Yeshoua peut nous secourir,

Afin d'aimer nos ennemis.

Ne comptons pas sur nos propres forces,

Sur un ami ou sur un homme,

Car L'Eternel est l'unique personne,

Capable de nous donner ce coeur qui pardonne.

©Lysdesaron

Partager cet article

Published by Lys de Saron - dans MES POESIES
commenter cet article
12 août 2016 5 12 /08 /août /2016 15:00


voir l'image en taille réelle

Pleure pas,
Même si t'a mal,
A cause du passé,
Qui te ronge,
Et te plonge,
Dans une prison,
Où tu tournes en rond,
                Car tu as touché le fond.                
Pleure pas,
Ame en détresse,
Car il y a de l'espoir,
Même dans le noir.
Ta vie commence aujourd'hui,
Le soleil vient après la pluie.
Voici ils viennent à toi,
Ceux qui t'ont blessé,
Pour se faire pardonner !
Pleure pas,
Vois Ton Roi,
Te prendre dans Ses bras,
Et te dire tout bas :
"Je t'aime,
Ne crains plus à présent,
Car je fais souffler ce vent
Qui renverse à terre
Tous ceux qui te faisaient la guerre."


©Lysdesaron

voir l'image en taille réelle

Partager cet article

Published by Lys de Saron - dans MES POESIES
commenter cet article
11 août 2016 4 11 /08 /août /2016 23:00

 

voir l'image en taille réelle

 

 

Shalom

 

 

Il est rempli de cet amour infini, mystérieux, insondable !

 

Voulons-nous être emporté dans le tourbillon de Son amour ?

 

Prolongerons-nous notre résistance à toujours ?

 

Passant à côté d'un bonheur divin ...

 

Tandis que tu t'évertues à demander à D.ieu qu'Il opère un signe en ta faveur,

 

tu as oublié le principal, qui est de Lui demander de te remplir de Son amour qui te

 

suffira pleinement.

 

Tandis que les cieux célèbrent Ses merveilles, tu t'agites ! Et pourtant Il est près

 

de toi, désirant déverser sur toi la pluie de Son amour immense.

 

Entrons dans le tourbillon de Son amour !

 

Nous ne serons plus les mêmes, et nos problèmes seront des grains de sable, par

 

rapport à tout l'amour que nous recevons de Son Trône divin.

 

Ne crains pas d'entrer dans le tourbillon de Son amour,

 

Rappelle-toi que chaque matin Il te rassadie de Sa bonté,

 

Que Sa fidélité est un bouclier et une cuirasse,  qu'Il veut t'arroser d'une huile

 

fraîche et t'affermir dans ce tourbillon de l'amour.

 

Alors toutes les choses ici bas te sembleront futiles, et tu n'auras que

 

d'yeux pour Ton Créateur !

 

 

©Lysdesaron

 

voir l'image en taille réelle

 

Partager cet article

Published by Lys de Saron - dans PENSEES JOURNALIERES
commenter cet article

Options


 

L'Eternel est mon Berger: je ne manquerai de rien.

Il me fait reposer dans de verts pâturages,

Il me dirige près des eaux paisibles.

Il retaure mon âme


PSAUMES 23:1-3



 


 

 


 


Toi qui es dans la détresse

Ton coeur est brisé
Ecris-moi
Je te répondrai avec l'aide de D.ieu 



 


 


 

 

 

 

 

 

associations et organisations

 


Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -