Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Mirella Lysdesaron
  • Mirella Lysdesaron
  • : L'Eternel est mon Père ! Aimer est le plus joli verbe, il ne faut pas l'abimer
  • Contact

  • Mirella
  • D'origine italienne,  maman de plusieurs trésors,  amoureuse de Yeshoua notre Seigneur.
 J'aime écrire des poésies,  peindre,  faire du sport. 
 J'ai un grand amour pour Israël et pour l'Afrique, et je suis la coordinatrice de la fondation lysdes
  • D'origine italienne, maman de plusieurs trésors, amoureuse de Yeshoua notre Seigneur. J'aime écrire des poésies, peindre, faire du sport. J'ai un grand amour pour Israël et pour l'Afrique, et je suis la coordinatrice de la fondation lysdes

ORPHELINAT LYSDESARON





L'Eternel rend justice aux orphelins
Ne les oublions 
pas !







                                                                                                                                         

Titre de votre faux 2ème module

contenu html de votre faux 2ème module

Recherche

En vrac

 

 


 

 

 Il y a     personne(s) sur ce blog


 

 

 

  COMPTEUR DE VISITES

 

   

  

 


 


Tu peux déposer dans ce livre ton message d'or

 


 

 

 


 


 

 Discussion en direct avec  Lys de Saron par ce mini-tchatch

 



 

Archives

Shalom !


Cantique de David. L'Éternel est mon berger: je ne manquerai de rien. Il me fait reposer dans de verts pâturages, Il me dirige près des eaux paisibles. Il restaure mon âme, Il me conduit dans les sentiers de la justice, A cause de son nom. Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, Je ne crains aucun mal, car tu es avec moi: Ta houlette et ton bâton me rassurent. Tu dresses devant moi une table, En face de mes adversaires; Tu oins d'huile ma tête, Et ma coupe déborde. Oui, le bonheur et la grâce m'accompagneront Tous les jours de ma vie, Et j'habiterai dans la maison de l'Éternel Jusqu'à la fin de mes jours




29 septembre 2012 6 29 /09 /septembre /2012 23:00

 

Realisation_du_22-09-12

 

 

 

Bonjour

 

Nous ne comprenons pas toujours ce qui nous arrive ...

Nous gémissons dans ce corps mortel, et nous désirons voir

le soleil dans nos vies.

Pourtant on le sait bien, Jésus-Christ est 

LE CHEMIN  LA VERITE   LA VIE.

Nous savons cela et nous désirons suivre Ses traces dans ce chemin

parsemé d'amour , de combats, de joie, de larmes mais la victoire est 

au bout.

La vérité se trouve en Lui , et Il nous faut chercher Sa face pour

Le connaître et être enseigné par Ce maître divin qui ne veut que 

notre bonheur.

La vie car Il nous communique Sa vie, Son Esprit, Sa force,

Sa sagesse ...

Nous avons la vie en Lui, et nous pouvons prétendre vivre un jour

éternellement à Ses côtés si nous lui avons donné notre vie.

Nous avons tellement besoin du Seigneur.

Notre âme est errante et sans joie quand elle est loin du Seigneur.

JESUS EST LE CHEMIN LA VERITE LA VIE.

Nul ne vient au Père que par Lui.

Jésus-Christ est la réponse à tous nos problèmes, reconnaissons

que nous ne pouvons pas vivre sans Sa présence.

Proclamons avec assurance qu'Il est le chemin, la vérité, la vie.

Il est attentif à la voix de nos supplications,

si nous l'invoquons au jour de la détresse, Il nous exauce !

"Eternel, Dieu des armées, écoute nos prières ,

Prête l'oreille Dieu de Jacob !

Montre nous le chemin,

Conduis nous dans Ta vérité,

Imprègne en nous ta vie !"

 

©Lysdesaron

 

lili

 

 

 


Partager cet article

Published by Lys de Saron - dans PENSEES JOURNALIERES
commenter cet article
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 23:00

A-bs-exodus
 
Par Rony Akrich
 

YOSSEF HATZADDIK AIMAIT ERETZ ISRAËL
Les filles de Tsélofrad- fils de H’éfer, fils de Gilad, fils de Mah’ir, fils de Ménaché, des familles de Ménaché, fils de Yossef, s’approchèrent…Voici les noms de ses filles : Mah’la, Noa, H’ogla, Milca et Tirtsa. (Bamidbar 27,1) DES FAMILLES DE MENACHE, FILS DE YOSSEF : Pourquoi cela est-il mentionné, alors qu’il est déjà écrit « fils de Ménaché » ? Pour nous apprendre que Yossef aimait le pays, comme il est écrit : « Montez mes ossements » (Béréchit 50, 25) et que ses ‘filles’ aimaient aussi le pays, comme il est écrit : « Donne nous notre bien » (Bamidbar 27, 4). (Rachi)
 
HACHEM EXERCE SA BONTE SPECIALEMENT SUR CEUX
QUI RESIDENT EN ERETZ ISRAËL

Rabbi Nathan explique sur le verset : « Et qui exerce la bienveillance jusqu’à la millième génération, pour ceux qui m’aiment et gardent mes commandements » (Chémoth 20,6) : « Ceci fait référence à ceux qui résident en Eretz Israël et se consacrent aux Mitsvoth. » (Yalkout Chimoni, Yithro 292)

ENTERRE SOUS LE MIZBEAH’

Celui qui est enterré en Eretz Israël est comme enterré sous le Mizbéah’ Masséh’et Kétouboth 111

UN DES PLUS BEAUX CADEAUX QU’HACHEM NOUS AIT OFFERT

Rabbi Chimon Bar Yoh’aï dit : « Le Saint béni soit-Il, offrit au peuple d’Israël trois beaux cadeaux – et tous sont acquis qu’au biais de souffrances. Il s’agit : de la Torah, d’Eretz Israël, et du monde futur ». (Talmud Bérah’oth 5)

HACHEM PLEURE LES TEMPLES ET NOTRE EXIL

Le Talmud cite : « Et mon œil pleurera douloureusement et en coulera des larmes» (Yermiyah 13,17). Pourquoi trois larmes ? Une pour le Premier Temple, une pour le Second Temple, et une pour les Juifs qui ont été exilés de leur endroit» (H’aggiga 5b)

CEUX QUI ETUDIENT LA TORAH PROTEGENT LES SOLDATS ET LES SOLDATS PROTEGENT CEUX QUI ETUDIENT LA TORAH

Sans David qui s’asseyait et étudiait la Torah, Yoav ben Tsérouyah, n’aurait pas été victorieux en guerre. Et sans Yoav, qui menait les combats, David n’aurait pas pu s’asseoir et se consacrer à la Torah. (Sanhédrin 49a)

NE DITES JAMAIS RIEN DE MAL CONTRE ERETZ ISRAËL OU SES HABITANTS

« Rav Ami et Rav Assi étaient habitués à (ce que leurs élèves doivent) se lever (et bouger) d’un endroit ensoleillé à un lieu ombragé, et d’une place ombragée à un endroit ensoleillé. » (Kétouboth 112) Le Ben Ich H’aï explique cette Guémara de la manière suivante : « Afin qu’aucun élève ne soit tenté de dire à propos de l’endroit où ils se trouvaient : ’ce n’est pas bien’, et ainsi faire de la médisance sur un morceau de terre d’Eretz Israël. De cela chaque homme doit apprendre une leçon : de protéger sa bouche et sa langue contre tous propos négatifs, qui incrimineraient même une parcelle d’Eretz Israël, que ce soit son air, ses conditions météorologiques, ses fruits, ou ses constructions ; même en des temps où le Pays est en désolation et dans les mains des gentils, et que les habitations appartiennent à des non Juifs. »

 

0705201014202071582846.jpg

Partager cet article

Published by Lys de Saron - dans QUE JE T'AIME ISRAËL
commenter cet article
27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 22:37



« Mais un ange du Seigneur, ayant ouvert pendant la nuit les portes de la prison,

Les fit sortir, et leur dit :

« Allez, tenez-vous dans le temple, et annoncez au peuple toutes les paroles

De cette vie. »

 

Actes : 19 – 20

 

Le Seigneur a envoyé Son ange pour délivrer les apôtres qui furent jetés
en prison.

 

Aujourd’hui encore, il se peut que L’Eternel envoie Son ange pour te délivrer,

De cette prison, dans laquelle on t’a enfermé,

La prison du rejet, du mépris, de la calomnie.

 

Je crois aux rencontres angéliques, comme beaucoup de gens qui ont été visités

Dans l’Ancien et le Nouveau Testament.

D.ieu est le D.ieu du surnaturel, et Il peut agir comme Il lui plaît.



 

Roland Buck, auteur du livre, les anges en mission, écrit ceci :

 

« au moment de cette rédaction, j’ai reçu seize visites distinctes d’anges.

Bien qu’ils viennent assez souvent me visiter, toutes les deux ou trois semaines,

Je ne parviens pas à m’habituer à leurs venues.

Il s’en dégage une telle sainteté que j’éprouve un grand respect mêlé de crainte

Envers Le D.ieu Eternel et immuable qui les envoie.

Combien D.ieu est proche, Son intérêt pour nous intense !

Et Son attention aimante et soutenue s’exerce non seulement à notre égard

Mais aussi envers nos familles !

Chaque fois que des anges sont venus, ils ont apporté un message de D.ieu

Pour le monde.

Si je devais par une seule phrase résumer la teneur de ces messages,

Elle serait la suivante :

JE VEILLE SUR VOUS. 

 

Ce livre m’a toujours impressionné, je l’ai lu et relu d’après les conseils d’une amie

Qui un jour, a reçu la visite de plusieurs anges alors qu’elle jouait au piano,
 des cantiques pour L'Eternel.

 

Ne recherchons pas les anges bien sûr, recherchons Le Seigneur !

Mais soyons conscients que les anges de L’Eternel nous entourent.

 

Je bénis Le Seigneur pour Sa protection au travers de Ses anges.

 

Il y a des personnes que je n’ai jamais vu, et qui me témoignent tant d’affection

De soutien, que je les considère comme des anges.

Ils se reconnaîtront …

Il y a des anges qui se tiennent à genoux devant L’Eternel,

Ils ressentent Son cœur, et agissent promptement en obéissant à ce qu’Il leur demande.

Il y a des anges qui t’encouragent par des paroles apaisantes,

Des anges qui te visitent et on ne le sait pas …

La Bible ne nous dit elle pas d’exercer le ministère d’hospitalité,

Car en le faisant, nous ne savons pas si nous accueillons des anges.


 

Je suis reconnaissante à D.ieu pour les anges qu’Il  met sur ma route
au quotidien,

E t  toi qui lis ce paroles, tu ne sais pas que tu es un ange,

Mais moi j’en suis convaincue.

 

Ne nous lassons pas de bénir notre D.ieu car Il est AMOUR.

 

Il s’intéresse à nous, et ne nous délaissera jamais.

 

Courrons dans Son jardin de sérénité, douceur, et joie.

Allons lui apporter un bouquet de fleurs parfumées,

Ces fleurs qui représentent notre cœur, notre âme, notre vie,

Notre être tout entier …

 

D.ieu nous aime, c’est réel !

 

©Lysdesaron

Partager cet article

Published by Lys de Saron - dans PENSEES JOURNALIERES
commenter cet article
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 11:44

donna_07

 

Bonjour,

 

C'est pour toi ce message , parce que tu as besoin d'être encouragé

aujourd'hui.

Tu es mal dans ta peau, et tu ne comprends pas ce qui se passe

à l'intérieur de toi.

Les autres te voient comme quelqu'un qui n'a pas de problème,

mais en fait tu as un vide en toi, quelque chose que tu ne peux

exprimer et qui te rend triste, malheureux.

Dans la maison de ton coeur, il y a des larmes, des questions,

des doutes, des regrets, des frustrations, des peines ...

L'ange de L'Eternel passe à cet instant et te dit :

Dieu t'aime.

Il peut enlever de toi tout ce qui te torture.

Il faut que tu lâches prise, que tu abandonnes tes sécurités,

et que tu te focalises sur Le Seigneur.

Regarde pas à l'homme, il est limité, mais regarde à Celui qui a donné

sa vie pour toi.

Le mal être qui t'habite ne durera pas , et la joie viendra changer

ton deuil en allégresse.

Dieu a un plan merveilleux pour toi , si seulement tu voulais t'asseoir 

quelques minutes et entendre Sa voix qui te dit "Je t'aime !"

Il vient à ton secours, c'est Lui ta délivrance, le rocher de ton salut,

ta plénitude.

L'Eternel vient ranimer en toi la flamme d'amour que tu avais pour Lui

auparavant , Il a promis qu'Il sera avec toi jusqu'à la fin des jours.

Il prépare le chemin devant toi et soudain tu entreras dans une nouvelle

dimension d'amour et ton visage brillera de Sa gloire.

Approche toi de Lui encore ce jour et dépose tous tes fardeaux,

Décharge toi de tous tes soucis sur Lui.

C'est une nouvelle saison , le désert fleurira et la source d'eau

jaillira de ton âme malade.

 

Avec toute ma tendresse

 

©Lysdesaron

 

Photo-0948

 


 

 

Partager cet article

Published by Lys de Saron - dans ENCOURAGEMENT PERSONNEL
commenter cet article
25 septembre 2012 2 25 /09 /septembre /2012 23:30

20070603161012_rose.jpg

 

 

Shalom

 

Il me vient à coeur ce matin cette parole :

 

MA RELIGION EST DANS LES YEUX DU SEIGNEUR.

 

Nous vivons trop de guerres de religion, l'un dira je suis Juif,

 

l'autre adventiste, ou bien pentecôtiste, musulman, catholique etc ...

 

Chacun veut attirer l'autre vers sa religion, vantant les mérites

 

de ce qu'il vit ou de ce qui se fait dans son église.

 

Cela devient une véritable compétition, tandis que des enfants

 

meurent de faim, d'autres se querellent et s'entretuent pour défendre

 

sa religion !

 

 Nous sommes encore trop loin de la vraie religion.

 

L'Apôtre Jacques décrit la religion pure et sans tache,

 

devant D.ieu notre Père.

 

C'est celle qui consiste à visiter les orphelins et les veuves dans leurs

 

afflictions, et à se préserver des souillures du monde.

 

Je pense que c'est la meilleure !

 

Tournons nos regards vers L'Eternel, revêtu de force, de splendeur,

 

et dont l'amour illumine Ses yeux.

 

Dans Ses yeux il y a la compassion, la tendresse, la bonté,

 

la bienveillance, la vérité, toutes ces qualités qui doivent nous

 

habiter.

 

Dans Ses yeux est écrit le secret de la vraie religion.

 

C'est en vivant une relation profonde avec Le Seigneur, que nous

 

découvrirons Ses yeux, Son coeur, Son âme et nous pourrons

 

facilement aimer comme Il aime, agir comme Il agit, quand nous

 

serons imprégnés de Sa nature divine.

 

 

©Lysdesaron

 

 Photo-770.jpg

Partager cet article

Published by Lys de Saron - dans PENSEES JOURNALIERES
commenter cet article
24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 20:56

 

voir l'image en taille réelle

 

 

Shalom

 

 

Il est rempli de cet amour infini, mystérieux, insondable !

 

Voulons-nous être emporté dans le tourbillon de Son amour ?

 

Prolongerons-nous notre résistance à toujours ?

 

Passant à côté d'un bonheur divin ...

 

Tandis que tu t'évertues à demander à D.ieu qu'Il opère un signe en ta faveur,

 

tu as oublié le principal, qui est de Lui demander de te remplir de Son amour qui te

 

suffira pleinement.

 

Tandis que les cieux célèbrent Ses merveilles, tu t'agites ! Et pourtant Il est près

 

de toi, désirant déverser sur toi la pluie de Son amour immense.

 

Entrons dans le tourbillon de Son amour !

 

Nous ne serons plus les mêmes, et nos problèmes seront des grains de sable, par

 

rapport à tout l'amour que nous recevons de Son Trône divin.

 

Ne crains pas d'entrer dans le tourbillon de Son amour,

 

Rappelle-toi que chaque matin Il te rassadie de Sa bonté,

 

Que Sa fidélité est un bouclier et une cuirasse,  qu'Il veut t'arroser d'une huile

 

fraîche et t'affermir dans ce tourbillon de l'amour.

 

Alors toutes les choses ici bas te sembleront futiles, et tu n'auras que

 

d'yeux pour Ton Créateur !

 

 

©Lysdesaron

 

voir l'image en taille réelle

 

Partager cet article

Published by Lys de Saron - dans PENSEES JOURNALIERES
commenter cet article
23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 17:04

 

womanholdingthecross

 

Bonjour,

 

C'est pour toi que j'écris ce message  ...

Tu as le coeur en miettes, tes larmes ne cessent de couler, l'oppresseur

semble te serrer la gorge.

Tu cries jour et nuit à Dieu :

"Ne t'éloigne pas de moi Eternel !

Protège mon âme contre le glaive , ma vie contre le pouvoir

des chiens !

Sauve-moi de la gueule du lion, 

Délivre-moi des cornes du bufle !"

Tu te lèves le matin , et tu avances sans trop de motivation,

tes gestes semblent être toujours les mêmes, ton visage est attristé.

Tu ne comprends pas ce qui t'arrive, et tu implores la grâce de Dieu

sur ta vie.

Tu peux tourner constamment tes yeux vers L'Eternel, car Il fera

sortir tes pieds du filet.

Dieu ne t'a pas abandonné.

Le désert que tu traverses est un chemin pour t'amener plus près de

Lui, c'est là qu'Il parlera à ton coeur.

Dieu veut entretenir une relation père enfant avec toi , Il t'attend

sans jamais se lasser.

Il a pitié de toi, qui est malheureux et qui te sens si seul !

Tu as les mains innocentes et le coeur pur, donc tu peux monter sans

crainte à la montagne de L'Eternel.

Tu n'as point livré ton âme au mensonge, tu peux prétendre avoir

accès auprès de Lui pour prier, Le louer, L'adorer.

Elève les linteaux des portes de la maison de ton coeur, pour y faire rentrer le

Roi de gloire.

Il veut faire Son entrée et y demeurer.

Sa grâce est devant tes yeux, toi qui ne t'assied pas auprès des hommes 

faux et qui ne va pas avec les gens dissimulés, car ton pied est ferme

dans la droiture.

Courage, Il te sauve de la gueule du lion et renverse tous tes ennemis.

Aie de l'allégresse dans le coeur et chante la gloire de ton Père,

L'Eternel Créateur.

 

Avec toute mon affection

 

©Lysdesaron

 

Photo-1301

 

Partager cet article

Published by Lys de Saron - dans ENCOURAGEMENT PERSONNEL
commenter cet article
22 septembre 2012 6 22 /09 /septembre /2012 00:00


« Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier.

Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage.

Mais le septième jour est le jour du repos de L’Eternel, ton D.ieu :

Tu ne feras aucun ouvrage,

Ni toi, ni ton fils, ni ta fille,

Ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail,

Ni l’étranger qui est dans tes portes.

Car en six jours L’Eternel a fait les cieux,

La terre et la mer,

Et tout ce qui y est contenu,

Et Il s’est reposé, le septième jour :

C’est pourquoi L’Eternel a béni le jour du repos et l’a sanctifié. »

 

Exode 20 / 8 à 11


 
 

Quel merveilleux jour auquel D.ieu nous convie.

 

J’ai conscience que chaque vendredi soir, dans des millions de foyers, en Israël et de nombreuses nations,  deux bougies sont allumées lors de l’entrée du shabbat, une bougie pour la sanctification, et une pour la bénédiction.




C’est la maîtresse de maison, celle qui représente Christ dans le foyer, qui a cette mission merveilleuse d’allumer les bougies de la Ménorah, elle est porteuse de vie et de lumière.

Du haut de Son ciel de gloire, L’Eternel voit des millions de lumières allumées et Son cœur se réjouit de ce que Ses enfants observent ce commandement.

Je confie cette magnifique prière à toutes celles qui ont sur le cœur d’allumer deux bougies, en signe d’amour et d’obéissance à Hachem, notre D.ieu.
C'est un moment prodigieux, miraculeux, à ne pas manquer !
Quelque chose se passe dans les lieux célestes et notre Père est glorifié.

 


 
 Voici cette prière :

 

 Loué sois-tu, Eternel notre D.ieu, Roi de l'univers, qui nous a sanctifié
De Ses commandements et nous a ordonnés d'allumer les lumières du Shabbat.
Que ce soit Ta volonté, Eternel Mon D.ieu, et D.ieu de Mes pères de m'accorder, ainsi qu'à mon mari (à mes enfants, à mon père, à ma mère) et à tous mes proches, Ta grâce, et de nous donner ainsi qu'à tout Israël, une bonne et longue vie.
Souviens-toi de nous, pour le bien et pour la bénédiction et rappelle-toi de nous pour le salut et la miséricorde.

Accorde nous de grandes bénédictions et assure l'intégrité de notre maison et la paix en son sein pour y faire résider Ta Divine Présence parmi nous.
Accorde-moi le mérite d'élever des enfants et des petits-enfants qui soient sages et intelligents, qui aiment L'Eternel et qui craignent D.ieu, des hommes de vérités, une sainte descendance attachée à D.ieu et éclairant le monde par la Torah et les bonnes actions et par l'accomplissement du service du Créateur.

De grâce, écoute ma supplique, en ce moment précis, par le mérite de nos Matriarches Sarah, Rivka, Rachele et Léah.

Illumine nos bougies d'une lumière qui ne s'éteigne jamais et éclaire Ta face afin que nous soyons sauvés.

Amen


©Lysdesaron



 

Partager cet article

Published by Lys de Saron - dans QUE JE T'AIME ISRAËL
commenter cet article
21 septembre 2012 5 21 /09 /septembre /2012 12:00

Photo-134.jpg
 
Shalom,
 
J'ai aimé une poésie parlant du Cameroun et je rends hommage à cette terre
qui m'a accueillie chaleureusement en décembre 2007, sans regarder
à ma couleur de peau, ma culture, ma religion mais qui les bras grands
ouverts m'ont appris des valeurs qui étaient enfouies au-dedans de moi.
Je bénis Le Cameroun, et toutes les nations, mais aujourd'hui c'est à
ce peuple que je pense tout particulièrement ! Et si un jour je quitte
ce pays, il restera toujours au fond de mon coeur un peu de sa verdure,
de son sourire, de ses danses, de sa culture, de sa force et de son amour.
 
100-0035-copie-1.JPG
 
 Cameroun mon père

le peuple te regarde et voudrait que tu parles
sur son sort,

le peuple veut que tu marches non sur tes contours
triangulaires mais que tu regardes tout droit
devant et que tu comprennes que sans ce peuple,
ta survie est éphémère.

Cameroun parfois je t’identifie a un individu.
Je me demande si tu opères dans la logique de
mes pensées ou plutôt tu en as une autre
que je ne maîtrise point.

Cameroun si exigeant que je suis,
je voudrais que tu sois cette âme de sagesse
et que tu ne laisses point à ton regard
des visages tous ridés par la détresse.
Mais que tu raffermis ce peuple qui t’a choisi
des bonnes choses.

Sans rêves il n’y a pas vie mais
que je ne tombe pas trop dans le goût
d’un miracle qui proviendrait de ta volonté.
Comprends enfin cher Cameroun qu’en me berçant bien,
je resterais à tes côtés.

N’as tu pas honte de me voir dans d’autres
cieux?
N’as tu pas honte de me voir végéter dans
des côtes pour me distancer de la rive
qui nous ressemble?
O mon père Cameroun, je sais que tu es
plus père que mère.
Si tu étais mère, j’aurais bu de ton sein
sans trop me plaindre et apaiser la soif
de mes pensées.
Mon grand Cameroun à la posture unique
dans ce monde de courbatures,
laisses moi te ressembler dans ton genre
de beauté de forme.

Avec toi je vais puiser le grain pour
redonner du pain à tous ceux qui nous entourent.
M’acceptes tu ainsi sous ton toit?

Cameroun, tu m’as donné l’expression mais
donne qui me manquait. Si tu me laisses
donc te dire ce que j’attends de toi,
acceptes moi comme je suis: cet oiseau qui vole plus bas
et revoit tes contours,
du Nord et au Sud.

Cameroun avec toi je changerai et
ferai de nous deux cette perle debout
au regard du soleil.

©Andre Ekama
 
Amicizia8.jpg
 

Partager cet article

Published by Lys de Saron - dans PENSEES JOURNALIERES
commenter cet article
20 septembre 2012 4 20 /09 /septembre /2012 22:15

 

voir l'image en taille réelle

 

 

Bonjour,

 

 

Si nous semons l'amour , nous récolterons de l'amour !

 

Si nous semons le mal, nous récolterons le mal !

 

C'est la loi de la nature , nous récoltons ce que nous semons.

 

Nous sommes comparés à des jardiniers dans ce monde,

 

quelle semence mettons-nous en terre ?

 

C'est à nous de prendre position et de savoir ce que nous

 

voulons semer.

 

Selon la motivation de notre coeur, notre semence donnera

 

de jolies fleurs, ou bien de la mauvaise herbe qu'il faudra

 

arracher jusqu'à la racine et brûler.

 

L'Eternel a mis dans notre main une petite graine,

 

qu'en faisons-nous ?

 

Est-ce que nous la chérissons et la semons en terre

 

  pour donner naissance à d'autres graines qui formeront

 

un jardin d'amour ?

 

Il y a un proverbe français qui dit :

 

"qui sème le vent, récolte la tempête !"

 

autrement dit, que celui qui provoque des causes

 

de désordre, ne doit pas s'étonner de ce qui arrive après."

 

Aujourd'hui le moment est venu de réfléchir à ce que nous allons

 

récolter, selon ce que nous semons.

 

Repentons-nous si nous avons semé des graines de haine,

 

rancune, vengeance, calomnie, jalousie etc ...

 

voir l'image en taille réelle

 

 

Toutes ces graines qui pourrissent la terre, mais ensemble

 

contribuons à semer des graines de l'amour qui se propageront

 

partout dans le monde.

 

Nous avons une mission sur cette terre, semer l'amour du Père !

 

et être nous-mêmes des semences de l'amour.

 

 

©Lysdesaron

 

 

voir l'image en taille réelle

Partager cet article

Published by Lys de Saron - dans PENSEES JOURNALIERES
commenter cet article

Options


 

L'Eternel est mon Berger: je ne manquerai de rien.

Il me fait reposer dans de verts pâturages,

Il me dirige près des eaux paisibles.

Il retaure mon âme


PSAUMES 23:1-3



 


 

 


 


Toi qui es dans la détresse

Ton coeur est brisé
Ecris-moi
Je te répondrai avec l'aide de D.ieu 



 


 


 

 

 

 

 

 

associations et organisations

 


Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -