Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Mirella Lysdesaron
  • Mirella Lysdesaron
  • : L'Eternel est mon Père ! Aimer est le plus joli verbe, il ne faut pas l'abimer
  • Contact

  • Mirella
  • D'origine italienne,  maman de plusieurs trésors,  amoureuse de Yeshoua notre Seigneur.
 J'aime écrire des poésies,  peindre,  faire du sport. 
 J'ai un grand amour pour Israël et pour l'Afrique, et je suis la coordinatrice de la fondation lysdes
  • D'origine italienne, maman de plusieurs trésors, amoureuse de Yeshoua notre Seigneur. J'aime écrire des poésies, peindre, faire du sport. J'ai un grand amour pour Israël et pour l'Afrique, et je suis la coordinatrice de la fondation lysdes

ORPHELINAT LYSDESARON





L'Eternel rend justice aux orphelins
Ne les oublions 
pas !







                                                                                                                                         

Titre de votre faux 2ème module

contenu html de votre faux 2ème module

Recherche

En vrac

 

 


 

 

 Il y a     personne(s) sur ce blog


 

 

 

  COMPTEUR DE VISITES

 

   

  

 


 


Tu peux déposer dans ce livre ton message d'or

 


 

 

 


 


 

 Discussion en direct avec  Lys de Saron par ce mini-tchatch

 



 

Archives

Shalom !


Cantique de David. L'Éternel est mon berger: je ne manquerai de rien. Il me fait reposer dans de verts pâturages, Il me dirige près des eaux paisibles. Il restaure mon âme, Il me conduit dans les sentiers de la justice, A cause de son nom. Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, Je ne crains aucun mal, car tu es avec moi: Ta houlette et ton bâton me rassurent. Tu dresses devant moi une table, En face de mes adversaires; Tu oins d'huile ma tête, Et ma coupe déborde. Oui, le bonheur et la grâce m'accompagneront Tous les jours de ma vie, Et j'habiterai dans la maison de l'Éternel Jusqu'à la fin de mes jours




28 octobre 2012 7 28 /10 /octobre /2012 14:00

voir l'image en taille réelle

Toi qui est brisé, sans force, un mal brûlant dévore tes entrailles,
lis ce poème et cours dans les bras de Notre Seigneur.
Il t 'aime à l'infini ...




Tu as de la valeur à Mes yeux,
Toi qui est si malheureux.
Dès le ventre de ta mère,
J'étais ton père.
Ne marche plus courbé,
La tête baissée,
Affligé par ton passé,
Humilié, trahi, blessé.
Je dépose sur tes plaies,
Infectes et purulentes,
Mon huile cicatrisante.
Elle guérit une à une,
Toutes les blessures,
Les bleus dans ton coeur,
Qui provoquent la douleur.
Un doux parfum se répand,
Celui de Mon amour si grand,
Pour toi Mon enfant,
Ma perle, mon diamant.
Je ne suis pas insensible à tes larmes,
Viens dans Mes bras,
T'abandonner, te laisser aimer,
Et trouver ton identité.
Tu es à moi mon bien-aimé,
Ton nom est inscrit dans le livre d'éternité.
Ne doute plus de ton salut,
Cherche en moi le refuge,
Car Je suis le chemin, la vérité et la vie.
Pour toi j'ai payé le prix !
Je t'aime d'un amour sans pareil,
Et je te suis fidèle.
Tes soupirs ne m'ont point été cachés,
Je suis venu aujourd'hui te délivrer.

©Lysdesaron
                                                                                                                          
voir l'image en taille réelle

Partager cet article

Published by Lys de Saron - dans MES POESIES
commenter cet article
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 13:00

 

securedownloadeeeeeeeeeeeee

 

 

 

L'Apôtre Jean a vu la nouvelle Jérusalem,

c'est ce qui m'a poussé à écrire cette poésie ...

 

J'aimerai qu'un des sept anges vienne me voir

Et me dire tout bas :

Viens visiter  la Nouvelle Jérusalem !

La ville sainte, la ville si belle.

J'aimerai qu'il me transporte en esprit

Sur une grande et haute montagne,

Pour contempler Jérusalem

Descendre du ciel ...

J'aimerai voir Son éclat,

Semblable à une pierre de cristal,

Toucher la grande et haute muraille

Où les anges sont sur les portes.

J'aimerai me promner dans la ville 

Dont la forme est carrée,

Et constater qu'il n'y a point de temple

Car Le Seigneur est Son temple.

J'aimerai admirer la gloire de L'Eternel

Qui éclaire cette merveille,

Jérusalem, que j'aime ,

Où la nuit n'existe pas.

J'aimerai me plonger dans le fleuve d'eau de la vie,

Qui sort du Trône de Dieu et de L'Agneau.

M'asseoir à côté de l'arbre de vie,

Pour y manger les fruits,

Et sentir le parfum des feuilles

Serant à la guérison des nations.

J'aimerai rester dans cet endroit de délices

Pour à jamais y vivre,

Et adorer éternellement mon Créateur 

Qui me fait vibrer de bonheur.

 

©Lysdesaron

 

azzzzz

 

Partager cet article

Published by Lys de Saron - dans QUE JE T'AIME ISRAËL
commenter cet article
26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 12:00



Est-ce que Le Seigneur nous invite à baisser les bras,
Lorsque le combat est là et persiste ?
Face à l'opposition, comment vais-je réagir ?
C'est même pas facile de baisser les bras,
Parce qu'alors vient la frustration.
Se mettre en colère, pleurer, gémir ...
A quoi çà sert ?
Il faut vraiment posséder une foi ferme,
Pour rire, face aux attaques de l'ennemi.
Le combat fait partie de la vie de chacun,
mais quand tu sers Le Seigneur, le combat est beaucoup plus rude.
C'est là, qu'il faut être encore plus unis les uns aux autres.

voir l'image en taille réelle

Certains diront qu'ils sont persécutés, mais si tu l'es pour la cause
de Christ, c'est une bonne chose.
Je ne comprends pas toujours pourquoi le combat est là,
alors je me réfugie dans la Parole et je lis encore :

"Tu me ceins de force pour le combat,
Tu fais plier mes adversaires."

Psaumes 18 : 40

"C'est Lui qui a fait cesser les combats jusqu'au bout
de la terre ;
Il a brisé l'arc, et il a rompu la lance,
Il a consumé par le feu les chars de guerre."

Psaumes 46 : 10

"Combats le bon combat de la foi,
saisis la vie éternelle, à laquelle tu as été appelé,
et pour laquelle tu as fait une belle confession en présence
d'un grand nombre de témoins."

1 Timothée 6 : 12

Il exerce mes mains au combat, et mes bras
tendent l'arc d'airin.

2 Samuel 22 : 35

L'apôtre Paul enseignait à Timothée de combattre le bon combat,
en gardant la foi, et une bonne conscience.

Face à Pharaon, Israël reçut cettre promesse :

"L'Eternel combattra pour vous ;
et vous, gardez le silence."

Exode 14 : 14




Craindrai-je encore face au combat ?
Ou me lèverai-je pour continuer,
Contre vents et marrées.
Un instant de découragement peut nous atteindre,
Mais relevons nous très vite,
Brandissant le bouclier de la foi,
le casque du salut, l'épée de l'Esprit,
et la bannière de la victoire.

Restons dans l'armée de L'Eternel,
Il gagne toujours !
Ses ennemis sont à jamais anéantis,
et leur flèches envoyées contre les enfants de D.ieu,
leur reviennent et les mettent à terre.

Gloire à L'Eternel des armées aux siècles des siècles !

©Lysdesaron

voir l'image en taille réelle

Partager cet article

Published by Lys de Saron - dans PENSEES JOURNALIERES
commenter cet article
25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 14:00

09030906421820713283816

 

Bonjour

 

Tu te sens bien seul(e), comme dans un désert où tu ne vois personne,

et tu cherches une source.

Tu dis que ta vie ne ressemble à rien, et qu'elle n'est faite que d'échecs,

d'épreuves, de tourments.

Tes larmes sont ta nourriture jour et nuit , et tu penses que Dieu

t'a oublié.

Mon ami(e), tu n'es pas seul(e), jamais !

Ce Dieu que tu ne peux pas voir est bien présent et t'aime.

Il voit ta vie , tes peines, tes découragements mais Il te dit

"Ne crainds pas, Je suis là !"

Tu avais mis en L'Eternel ton espérance, 

Il faut perséverer.

Ne baisse pas les bras, parce que le soleil va se lever dans ta vie

à nouveau, le ciel bleu s'ouvrira au dessus de tes yeux.

Du fond de la boue, Dieu redresse tes pieds sur le roc.

Il n'a pas rejeté ta prière , et ne t'a pas retiré Sa bonté.

TU N'ES PAS SEUL(E) !

Comme la fumée se dissipe, Il dissipera tous les maux dans ta vie,

pour t'amener dans un chemin merveilleux.

Il se lèvera et te conduira dans une nouvelle saison,

une saison que tu ne connaîs pas, une saison de délices,

où tu récolteras les fruits succulents de toutes les graines d'amour

que tu as semé.

La plaine du désert dans ton coeur sera abreuvée et les collines

de ton âme seront dans l'allégresse !

Que la paix de Dieu soit avec toi.

Il t'aime tant et tant !

 

©Lysdesaron

 

Photo-0838

 

Partager cet article

Published by Lys de Saron - dans ENCOURAGEMENT PERSONNEL
commenter cet article
24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 17:54





A D.ieu soit toute la Gloire dans chacun de nos témoignages
c'est pour témoigner qu'Il est vivant et qu'Il agit dans les vies.

 Psaumes 51 : 8 nous apprend  que " D.ieu veut que la vérité soit au fond du coeur"
et Paul nous rappelle dans 2Thessaloniciens 2 : 10  " il faut avoir l'amour de la Vérité "
 
Il est mon D.ieu et mon Père, Il a pourvu à mon salut par Son Fils Yeshoua, Son Esprit nous conduit dans toute la Vérité comme l'a promis Yeshua, quand nous gardons ses commandements ( jean16 : 13 - 1 Jean 4 : 13 - 1 Jean 3 : 24).
 
Ma famille n'est pas une famille classique, j'ai grandi avec ma mère, mon grand-père
et un oncle ;
je me sentais différente des autres ; il y a eu beaucoup de larmes mais ça m'a accroché à D.ieu et à Yeshoua.
Je bénis D.ieu aujourd'hui pour mon grand-père qui m'a appris le respect des autres et l'amour du prochain, et pour mon oncle qui m'a appris à connaître D.ieu.
De 8 à 14 ans j'étais en pensionnat dans une école catholique.
à 9 ans lors de la préparation à la première communion, le prêtre (un ancien missionnaire en Côte d'Ivoire) nous parlait du sacrifice de Jésus, des filles ont commencé à dire : "mais les Juifs ils ont mis Jésus sur la croix..."
j'étais très timide et ne parlait pas souvent mais là j'ai pris la parole et leur ai répondu :
" non c'est pas les juifs ni les romains qui ont mis Jésus sur la croix, c'est nous tous, chacun de nous quand nous péchons, quand on n'est pas gentil, quand on ment, etc... c'est nous qui fouettons Jésus ou qui lui donnons une gifle, c'est nous qui lui enfonçons la couronne d'épines dans le front, nous qui lui enfonçons les clous dans les mains et dans les pieds ."
 Toutes me regardaient et m'écoutaient et le prêtre leur dit : "oui, Sylvie a raison"
 ô D.ieu quelle révélation !  seul l'Esprit avait pu m'enseigner cela  ! 
 à 9 ans je n'avais pas encore lu grand-chose ; Merci Père !  en plus Yeshoua était né Juif alors j'aimais les juifs et tous les êtres humains quelque que soit leur race.
 En grandissant j'aimais lire l'Evangile et la vie des saints, surtout la vie des martyrs des 3 premiers siècles.
 
D.ieu est fidèle ! Je n'ai malheureusement pas été toujours fidèle en toute chose, j'ai fait de mauvais choix, sans l'avis de D.ieu ; c'est que je ne savais pas qu'Il pouvait nous diriger et intervenir vraiment dans notre vie.
Après la naissance de mon fils et de ma fille, une dame âgée de l'église qui s'occupait de la sacristie me dit après la messe :
"ça fait du bruit les enfants !..."
Ce n'était pas les miens qui avaient pleuré, mais du coup après ça je suis restée chez moi et j'écoutais la messe à la télé.
(le Seigneur commençait par m'éloigner d'une église qui a déformé Sa Parole au cours des siècles).
 
Début mars 1995, débordée et fatiguée, un soir je priais D.ieu de m'aider à bien élever mes enfants et m'occuper de ma mère, de m'aider surtout à leur apprendre à  Le connaître et  L'aimer, et à aimer Yeshoua.
Le lendemain une voisine qui venait régulièrement chez moi m'invite à une réunion d'évangélisation dans mon quartier qui a lieu le soir.
Malgré la neige qui se met à tomber drue une heure avant, nous voilà parties à la réunion !  et quel bienfait !  MERCI Père ! 
 Dès le dimanche suivant j'assistais au culte et je dévorais mon Nouveau Testament pour vérifier si ce que j'entendais était exact,
 et comparer ce que j'avais appris dans l'église catholique et le Nouveau Testament.
 Yeshoua a dit dans Jean 17 : 17 " sancifie-les par Ta Vérité : Ta Parole est la Vérité ".
Le temps de mettre ma vie en règle avec D.ieu et j'ai pu prendre le Baptême dans le Nom de Yeshoua.

 Devant les traditions des hommes je me posais beaucoup de questions, notamment pour Noël ; je n'aimais pas ces festivités alors qu'ailleurs dans le monde des enfants mourraient de faim ou faute de soins ; et pour Pâques, pourquoi cela ne tombait pas en même temps que la Pâque juive ? la Pâque représente le sacrifice de Yeshoua, Yeshoua est mort le jour de préparation de la Pâque, le jour où les juifs immolaient l'agneau, pourquoi la fête de Pâques chrétienne est décalée et fête la résurrection ? bien sûr nous devons nous réjouir de la résurrection mais cela ne correspond pas à la fête de Pâque.
 
En mai 2008  sur  YOU TUBE  je suis tombée sur une vidéo "le commandement oublié"  
http://www.youtube.com/watch?v=i_4-t_5Zjec
j'ai bien sûr controlé dans ma Bible et j'ai relu entièrement les Actes des apôtres  et j'ai alors commencé à respecter le shabbat.
 
En juillet 2008 sur un site chrétien je lis un article sur " le repos de D.ieu" comme quoi " Les Chrétiens entrent en Christ dans un repos éternel de sabbat" ;
" Nous jouissons d'un sabbat qui n'a pas de fin ! " ,
"Aujourd'hui, Jésus est notre Sabbat."
l'article se réfère à Hébreux 4:1-11 et Hébreux 4:7-9 :
" Dieu fixe de nouveau un jour, aujourd'hui, en disant dans David si longtemps après : Aujourd'hui, si vous entendez sa voix, n'endurcissez pas vos cœurs. Car, si Josué leur eût donné le repos, il ne parlerait pas après cela d'un autre jour.
Il y a donc un repos de sabbat réservé au peuple de Dieu ", l'article conclut qu " Israël se reposait un certain jour de la semaine. Nous, nous nous reposons dans une Personne, et dans Son œuvre parfaitement accomplie" et que "Le huitième jour représente la nouvelle création, dans laquelle Juifs et Gentils peuvent recevoir une vie nouvelle en Christ......
C'était tellement convaincant que j'ai arrêté de faire le shabbat.
 
Fin décembre en cherchant des images sur GOOGLE je trouve un site chrétien
 qui parle non seulement de shabbat mais aussi des Fêtes de l'Eternel , de l'origine de Noël ; des articles, des brochures, des émissions ...
un  article attire mon attention  " Jésus a-t-il aboli la Loi ?"  
http://www.mondedemain.org/articles.php?id=f158 ;
le tout bien sûr avec des références bibliques, et je vérifie chaque fois dans ma Bible.
 En janvier 2009  je recontacte une soeur en Christ de mon ancienne église (car j'ai déménagé en 2005), j'ai su qu'elle avait des ennuis familliaux et je voulais de ses nouvelles, la soutenir.  Le Seigneur s'est servi d'elle pour m'interpeller encore une fois ;
 elle m'a indiqué l'adresse d'un site chrétien
 http://www.logon.org/french/  où "il y a beaucoup de lectures" me dit-elle , "et ils parlent du shabbat" ajoute-t-elle.
 Je vais bien sûr voir sur le site et c'est comme sur celui que j'ai trouvé juste avant :
des articles et des études sur les Fêtes de l'Eternel, le shabbat, le calendrier de D.ieu, les nouvelles lunes, la loi de santé, l'origine de Noël, etc ... toujours avec références bibliques.
 
Pour que D.ieu m'interpelle à 3 reprises, je me dis que cette fois je ne peux qu'obéir non seulement pour shabbat mais pour tout le reste.
Yeshoua nous dit " si vous m'aimez gardez mes commandements " (Jean 14 : 15)
dans Ezechiel 11 : 19-20 et Ezechiel 36 : 26-27 l'Eternel dit :" Je vous donnerai un coeur nouveau ...... Je mettrai mon Esprit en vous et je ferai que vous suiviez mes ordonnances et que vous observiez mes lois"
 Paul nous dit dans Romains 3 : 31 "Anéantissons-nous la Loi par la foi ? Loin de là ! Au contraire nous confirmons la Loi."
et dans Romains 8 : 2 " la loi de l'Esprit de vie m'a affranchi de la loi du péché et de la mort"   pas de la Loi de D.ieu.
I Corinthiens 7 : 19  "l'observation des commandements est tout"
I Jean 2 : 3 " si nous gardons ses commandements nous savons que nous l'avons connu "
I Jean 5 : 3 " l'amour de D.ieu consiste à garder ses commandements "
 La saine réaction c'est de toujours contrôler ce qu'on lit, dans notre Bible, comme faisaient les disciples de Bérée (Actes 17 : 11) qui "examinaient chaque jour les Ecritures pour voir si ce qu'on leur disait était exact".
Quand on a l'amour de la Vérité dans le coeur, D.ieu nous éclaire, nous guide, à nous ensuite d'obéir ou non,
non pour être sauvé ou justifié mais parce qu'on est sauvé.
 Merci Père Eternel car Tu ne tiens pas compte des temps d'ignorance, mais Tu es patient et miséricordieux.
Les Fêtes de l'Eternel (Lévitique 23) représentent chacune une étape dans le plan de salut de D.ieu pour l'humanité,
Gloire à son Nom !

SYLVIA  (Savoie - France)
voir l'image en taille réelle

 

Partager cet article

Published by Lys de Saron - dans DES COEURS TOUCHES PAR DIEU
commenter cet article
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 22:00

 

Healing%20Hands

 

 

 

Bonjour,

 

J'aime me promener le long de la mer, 

et regarder les vagues.

LES VAGUES DISENT CE QUE PERSONNE NE SAIT.

Elles vont et viennent, faisant des mouvements qui ont une signification.

C'est un mystère où je peux me plonger pour retrouver ma vie.

Les mouvements des vagues sont telles les mouvements de mon coeur,

que Dieu voit à l'intérieur.

Elles expriments les humiliations , trahisons, douleurs, tristesses,

ou bien les joies, réussites, guérisons du coeur et de l'âme !

Quand la vague commence doucement, elle te rapelle ta vie passée ...

Ensuite elle danse sur le sable, en signe de bonheur,

puis elle se précipite avec force le long des rochers pour 

déployer les sentiments d'amour qui t'animent et qui te poussent

à accomplir des choses merveilleuses.

Les vagues disent ce que personne ne sait ...

Il y a autour d'une vague , une histoire, une sensation, il y a de l'amour.

Elle te rappelle les multiples rencontres dans ta vie, certaines

qui ont changé ton existence, d'autres qui l'ont pourries.

Quand la vague se retourne, c'est ton coeur qui semble se retourner

pour laisser place aux larmes, et le soleil ne suffit plus pour sécher

cette rosée qui coule sur ton visage parce que le poids des souvenirs

est trop pesant.

Plonge dans ces vagues et reconnaîs que Dieu t'inonde de Son amour,

te remplissant de Son eau vive qui te rafraîchit et te donne

une nouvelle onction !

Avec toute ma tendresse

 

©Lysdesaron

 

Photo-1305

 

Partager cet article

Published by Lys de Saron - dans PENSEES JOURNALIERES
commenter cet article
22 octobre 2012 1 22 /10 /octobre /2012 21:48

 

solitudine

 



 

Il est mon coeur, ma flamme,

Mon refuge dans les larmes.

Il est mon coeur, mon ciel bleu,

Ma force dans la détresse.

Il est mon coeur, ma lumière,

Ce qui pouvait m'arriver de mieux.

Il est mon coeur, mon soleil,

Celui qui me garde et veille !

Il est mon coeur, mon bonheur,

Mon meilleur ami et défenseur.

Il est mon coeur, mon rocher,

Ma promesse, ma destinée.

Il est mon coeur, ma vie,

Amour infini !

Il est mon coeur , ma perle

Enfermée dans l'écrin de mon âme.

Il est mon coeur, mon trésor,

Ma raison d'être encore.

Il est mon coeur, ma douceur,

Enlevant toutes mes frayeurs.

Il est mon coeur, mon papa,

Je suis si bien dans Ses bras !

Il est mon coeur, ma prière,

Mon souffle, ma bannière.

Il est mon coeur, ma justice,

Mon éclair qui disperse mes ennemis .

Il est mon coeur, mon délice,

Ma raison de vivre !

 

©Lysdesaron

 

Photo-0948

Partager cet article

Published by Lys de Saron - dans MES POESIES
commenter cet article
21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 23:00
fiori056

 

 

 

Bonjour,

 

La Parole de Dieu nous enseigne que dans le coeur de l'homme, 

il y a beaucoup de projets, mais c'est le dessein de L'Eternel

qui s'accomplit.

Cela signifie que nous pouvons formuler toutes sortes de projets,

si ce n'est pas la volonté de Dieu, cela n'aboutira pas.

Il est important d'apporter à Notre Créateur tous nos rêves,

afin qu'Il nous donne Son consentement.

Parfois Il ne sera pas favorable à un projet, parce qu'Il sait 

que ce n'est pas Son plan, et si nous sommes têtus pour ne pas Lui

obéir, nous allons nous heurter contre un mur et ce sera peine perdue.

Dieu sait ce qui est bon puor chacun de nous.

Nous pouvons avoir des milliers de projets et passer à côté de celui

que Dieu veut pour nous.

C'est pour cela qu'il est indispensable de chercher la face du Seigneur,

et de Lui demander conseil, car Il est notre véritable Conseiller,

nous éviterons ainsi bien des souffrances inutiles.

Confions nous en Lui, n'écoutons pas les conseils de ceux qui pourraient

nous égarer du chemin tout tracé devans nous.

C'est tellement simple et sage !

Interrogeons Dieu et Il nous instruira !

SEUL LE DESSEIN DE L'ETERNEL S'ACCOMPLIT,

soyons donc vigilents, prudents, et entièrement soumis à Dieu.

Un projet peut être alléchant, mais en fait il peut nous amener

dans un piège qui nous fera tomber bien bas, c'est pourquoi remettons

nos projets à Dieu qui interviendra dans Son amour pour nous montrer

s'Il approuve notre rêve.

Que la bénédiction du Seigneur coule sur chacun de nous.

Avec beaucoup d'affection

 

©Lysdesaron

 

Photo-1284

 

 

 



Partager cet article

Published by Lys de Saron - dans PENSEES JOURNALIERES
commenter cet article
21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 08:00

 

israel4ever.jpg

 

 Voici ce que L'Eternel proclame aux extrémités de la terre :

 

"Dites à la fille de Sion :

Voici, Ton Sauveur arrive ;

Voici le salaire est avec Lui,

Et les rétributions le précèdent.

On les appellera peuple saint,

Rachetés de L'Eternel ;

Et toi, on t'appellera recherchée,

Ville non délaissée."

 

Esaïe 62 : 11 - 12

 

 

C'est au Mont des Oliviers, qu'Il posera Ses pieds.

 

C'est écrit, c'est certain !

 

Hachem a désiré rassurer la fille de Sion,

Que Son Sauveur arrive.

 

Nul ne connaît l'heure, le jour, l'année, seul L'Eternel.

 

Réjouissons-nous,

De ce que nous avons un avenir céleste,

Où nous danserons pour l'éternité,

Devant Celui qui nous a aimé le premier.

 

Chantons de joie,

Revêtons l'habit de fête,

Soyons animés d'un amour infini pour Hachem.

Il t'appelle : Fils, Fille de Sion !

Et te plonge dans Son océan d'amour.

 

 

©Lysdesaron

 

  

Photo-543.jpg

Partager cet article

Published by Lys de Saron - dans QUE JE T'AIME ISRAËL
commenter cet article
20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 14:00

voir l'image en taille réelle

 

"Car L'Eternel te rappelle comme  une femme délaissée

et au coeur attristé.

Comme une épouse de la jeunesse qui a été répudiée,

dit ton D.ieu."

 

Esaïe 54 : 6

 

  Israël,

Hachem t'aime.

Tu fus autrefois abandonnée,

Livrée à toi-même,

Sans force, rejetée,

Désaprouvée.

Tu fus cette épouse humiliée,

Qui ne cessait de pleurer.

Mais un jour nouveau est arrivé,

Ton Rédempteur s'est levé.

Il a eu compassion de toi,

Car Il est Ton grand Roi.

Tous ceux qui te faisaient la guerre,

Seront courbés,

Pour voir ce D.ieu de bonté,

Qui t'a délivré.

Grande sera ta postérité,

Tu seras restaurée,

Accueillie telle une princesse,

Dans le palais de Son bien-aimé.

Tu porteras cette robe purifiée,

Blanche, et parsemée d'or.

Un diadème sera sur ta tête,

Tu resplendiras comme le soleil.

Superbe Israël,

Hachem te relève !

 

©Lysdesaron

 

 

voir l'image en taille réelle

Partager cet article

Published by Lys de Saron - dans QUE JE T'AIME ISRAËL
commenter cet article

Options


 

L'Eternel est mon Berger: je ne manquerai de rien.

Il me fait reposer dans de verts pâturages,

Il me dirige près des eaux paisibles.

Il retaure mon âme


PSAUMES 23:1-3



 


 

 


 


Toi qui es dans la détresse

Ton coeur est brisé
Ecris-moi
Je te répondrai avec l'aide de D.ieu 



 


 


 

 

 

 

 

 

associations et organisations

 


Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -