Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Mirella Lysdesaron
  • Mirella Lysdesaron
  • : L'Eternel est mon Père ! Aimer est le plus joli verbe, il ne faut pas l'abimer
  • Contact

  • Lys de Saron
  • D'origine italienne,  maman de plusieurs trésors,  amoureuse de Yeshoua notre Seigneur.
 J'aime écrire des poésies,  peindre,  faire du sport. 
 J'ai un grand amour pour Israël et pour l'Afrique, et je suis la coordinatrice de la fondation lysdes
  • D'origine italienne, maman de plusieurs trésors, amoureuse de Yeshoua notre Seigneur. J'aime écrire des poésies, peindre, faire du sport. J'ai un grand amour pour Israël et pour l'Afrique, et je suis la coordinatrice de la fondation lysdes

ORPHELINAT LYSDESARON





L'Eternel rend justice aux orphelins
Ne les oublions 
pas !







                                                                                                                                         

Titre de votre faux 2ème module

contenu html de votre faux 2ème module

Recherche

En vrac

 

 


 

 

 Il y a     personne(s) sur ce blog


 

 

 

  COMPTEUR DE VISITES

 

   

  

 


 


Tu peux déposer dans ce livre ton message d'or

 


 

 

 


 


 

 Discussion en direct avec  Lys de Saron par ce mini-tchatch

 



 

Archives

Shalom !


Cantique de David. L'Éternel est mon berger: je ne manquerai de rien. Il me fait reposer dans de verts pâturages, Il me dirige près des eaux paisibles. Il restaure mon âme, Il me conduit dans les sentiers de la justice, A cause de son nom. Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, Je ne crains aucun mal, car tu es avec moi: Ta houlette et ton bâton me rassurent. Tu dresses devant moi une table, En face de mes adversaires; Tu oins d'huile ma tête, Et ma coupe déborde. Oui, le bonheur et la grâce m'accompagneront Tous les jours de ma vie, Et j'habiterai dans la maison de l'Éternel Jusqu'à la fin de mes jours




19 février 2012 7 19 /02 /février /2012 10:00

2-1-11-mary-the-annunciation-james-christensen.jpg

 

 

Je me souviens de ce témoignage qui m'a beaucoup touché,

je l'avais publié il y a quelques années sur mon site et il revient

dans ma mémoire ,  seul Le Seigneur sait pourquoi ...

 

 

Voici ce que dit la Parole de Dieu :

"Celui qui vous touche,
touche la prunelle de Son oeil."

 

Zaccharie 2 / 12

 

 

 

A toutes les petites filles qui ont été humiliées,
de quelque manière que ce soit ...
A vous qui m'êtes si chères,
Qui vous reconnaîtrez ...

 

 

Ma princesse,

T'es plus cette petite fille de la honte,
D.ieu t'a adopté !
T'es plus cette petite fille qu'on a rejeté,
D.ieu t'a aimé le premier.
T'avait pas le droit de souffrir,
T'a même failli en mourir,
Mais l'Eternel est ton avenir !
Il est Ton soleil de justice,
Il te prend comme un petit agneau,
Ouvre tes yeux et vois combien Jésus est beau !
Ma chérie, ne pleure plus,
T'a déjà trop versé de larmes à ton âge !
Jette les vieux bagages,
Dieu te mène au large.
Plus jamais, on te touchera,
Car D.ieu anéantira
Tous ceux qui s'approcheront de toi.

Je t'aime trop princesse,
Je t'aime trop petite fille.

 

©Lysdesaron

 

098.jpg

 

 

Voici le témoignage de ma soeur avec son autorisation,

je l'appellerai Elise par respect et discrétion.

Une petite fille de la honte !

 

 Née un été en en Allemagne pendant l'occupation d’une mère allemande

et d’un père pied-noir, je n’étais pas désirée et peu aimée, mais aimée

de mon Père céleste qui m’a donné la vie, car ma venue dans ce monde,

était Son désir.

Comme je disais peu aimée, car pour une allemande j’étais un peu

 typée yeux marron teint mat, et cheveux très foncés, alors pas du tout germanique, et cette petite fille, a vécue, un grand rejet et en plus avec

des racines juives .

Je n’ai pas connu mon père géniteur, car il est mort quand j’avais trois ans.

J’ai été très attachée à ma mère qui était très autoritaire et à ma grand-mère, avec un grand cœur et qui priait tous les soirs avec moi le : notre Père, et c'est elle qui avait un père juif, une femme qui avait beaucoup souffert pendant la guerre !

Ma mère s’est mariée quand j’avais 5 ans avec un allemand et cela était pour moi la première grande déchirure car on m’a prise ma mère, elle ne dormait plus avec moi.

Ma vie commençait a basculer, je dérangeais j’étais de trop !

Les week-ends j’étais souvent placée chez des tantes et la semaine je devais être au lit déjà a 18 heures, c'est vrai ma mère était encore très jeune elle n’avait

que 24 ans.

Et je suis devenue adolescente, et je pense « assez mignonne »,

car mon beau-père commençait à me courir après et ma mère devenait jalouse,

 je n’avais pas le droit d’être trop bien habillée où me maquiller !

je commençais à détester mon beau-père car j’ai subi

des attouchements sexuels que je cachais à ma mère au début,

je voulais la protéger de la douleur et en plus elle était enceinte

du premier bébé avec son mari, mais un jour elle a trouvé des cachets de somnifère que je voulais prendre pour me suicider, et là je lui ai tout avoué,

il ne m’a pas violée, car je ne me suis pas laissée faire, et je crois que je ne serai plus là et Dieu m’avait déjà protégé !

L’attitude de ma mère avait changé à cette époque là, elle était plus proche de moi, car elle voyait que sa fille l’aimait !

A cette époque j’avais une très mauvaise image des hommes, et j’avais peur d’eux.

Ma mère a eu encore deux enfants : une fille et puis un garçon que j’aime beaucoup et c'est réciproque ! Ma mère est morte il y a 7 ans par un accident, mais la famille est unie ils viennent souvent me voir et par la grâce de Dieu je peux même dire que j’aime mon beau –père.

Ensuite à 17 ans j’ai connu mon mari qui était à l’époque, militaire en Allemagne et qui était français, et moi je ne voulais jamais me marier avec un allemand.

J’ai pris confiance en ce garçon et je commençais, à l’aimer, et bien sûr il me demandait plus, je voulais refuser, et pour ne pas le perdre j’ai accepté (mais dans mon cœur je savais que c’était un péché, et j’avais tellement envie de porter ma robe de mariée en étant pure et digne) et tout de suite je suis tombée enceinte,

à l’age de 18 ans, et je me suis mariée !

Je suis tombée dans une famille qui était adultère déjà par ma belle-mère autoritaire, mais que j’aimais, mon mari a connu beaucoup de beau-père et comme moi était rejeté, il avait lui, une très mauvaise image de la femme et quelque part la femme était pour lui un objet, un jouet.

J’ai passé par beaucoup de souffrances de déchirures dans mon âme, il m’a trompée, mais je savais que j’étais la femme de sa vie, car il séparait

le sexe et le cœur. J’avais peur de lui il était aussi policier et comme sa mère d’une grande autorité, le contraire de moi, mais j’ai subi.

Nous avons eus trois enfants magnifiques : une fille et deux garçons

qui sont très proches de moi, et en plus mes fils sont convertis.

Mon mari était souvent en déplacement par son métier, et un an avant sa retraite j’ai fait la connaissance d’une femme qui est devenue mon amie,

j’avais la quarantaine elle me parlait de Jésus j’étais toujours croyante,

mais j’ai vu qu’il y avait quelque chose de plus, que je voulais moi aussi.

Et cette femme, mon amie aujourd’hui, était 8 ans en arrière la maîtresse de mon mari et bien sûr mon mari en colère, qui faisait tout pour me retenir de cette femme et de cette église, car il voyait que c’était sérieux pour moi et pour la première fois, je faisais quelque chose contre sa volonté !

Et aujourd’hui gloire à Dieu elle et son mari sont nos amis, même de mon mari !

Les voies de notre Dieu ne sont pas nos voies, et sa pensée point la nôtre.

Le Seigneur a permis que cette femme, qui était un jour l’amante de mon mari m’emmène au Seigneur.

Et cela fait maintenant 9 ans, et pour rien au monde je ne renoncerai à mon Seigneur, car il est tout pour moi.

J'avais surtout un énorme manque d'affection et de tendresse, mais mon Dieu a ce moment m'a tout donné, et je sais aujourd'hui ce que veut dire aimer !

Par mes souffrances, je peux aider beaucoup des sœurs surtout par la compassion et sur le chemin du pardon car ma vie est le chemin du pardon, et j’ai appris, que pardonner veut dire donner par dessus, et qu’ aimer c’est un sacrifice, c’est plus qu’un sentiment c’est une décision.

Mon mari ne marche pas encore avec moi sur ce chemin mais je fais confiance a mon Dieu, et je crois qu’un jour il sera touché par l’amour de Son Père céleste, car il a besoin de connaître ce Père qui est aussi le sien, et qui l'aime autant que moi.

Je sais que je suis aimée par mon Jésus et par mes frères et sœurs en Christ, cette merveilleuse famille de Dieu et bientôt nous serons tous ensembles dans la gloire de notre Dieu et Jésus notre bien-aimé

Mes enfants réjouissez –vous car le meilleur est devant nous ! Amen

Elise

 

14.gif


Merci Elise d'avoir eu le courage de témoigner.
Merci à Notre Dieu, Hachem,
Car tu n'es plus cette petite fille de la honte,
Mais adoptée de Dieu,
Aimée, choyée, consolée.
Je t'aime fille de Sion.
Je te dédie ce verset de la Bible :

"Lève-toi, brille, car ta lumière paraît,
Et la gloire de l'Eternel se lève sur toi."

Esaïe 6O / 1

 

 

Partager cet article

Published by Lys de Saron - dans DES COEURS TOUCHES PAR DIEU
commenter cet article
18 février 2012 6 18 /02 /février /2012 14:35


 
 


Voici le psaume 133 : 1 chanté en Hébreux.

 

Hineh mah Tov u’mah na’im

Shevet achim gan yachad (bis)

Hineh mah Tov …

Hineh mah Tov,

Lai, lai, lai (bis)

 

Ah qu’il est doux pour des frères

De demeurer ensemble …



 

Tu n’es qu’une petite pierre dans l’immensité,

Mais L’Eternel t’a appelé,

A aimer Son peuple,

Sa nation, Sa terre sainte !

Devant toi, le chemin est frayé,

Dans ton ciel, les étoiles vont briller,

Mais suis celle que j’ai mise sur Ma bannière,

Et tu auras la paix !

Grande sera ta postérité,

Si tu te raccroches à L’Eternel !

Craindras-tu l’homme ou ton Père ?

Jusqu’où va ton amour pour Israël ?

 

©Lysdesaron

 


Je te dédie ce poème, qui est comme une prière …

 

Que le soleil de justice qui est Yeshoua Hamachiah,

Illumine et éclaire ton étoile,

Pour qu’elle continue de se manifester à toi,

Et d’être le reflet d’amour divin et inconditionnel de D.ieu.

Que ton cœur qui sait si bien faire de L’Eternel tes délices,

Reçoive de Lui, tout ce qu’il désire.

Que la lumière de Hachem chasse toutes les ténèbres,

Dans tous les domaines de ta vie.

Que le « Je suis » soit toujours ton guide,

Qu’Il te rassasie dans les lieux arides.

Et redonne de la vigueur à tes membres.

Sois tel un jardin arrosé,

Une source dont les eaux ne tarissent pas.

Que ton amour pour Israël va grandissant,

Jusqu’au jour où tu rencontreras Yeshoua Hamachiah,

A la montagne des Oliviers

Où Il posera Ses pieds.

 

©voir l'image en taille réelle

Partager cet article

Published by Lys de Saron - dans QUE JE T'AIME ISRAËL
commenter cet article
17 février 2012 5 17 /02 /février /2012 13:57

 

amonbienaim-.jpg

 

 

Bonjour

 

 

 La Bible dit :

 

 "Toutes choses concourrent au bien de ceux qui aiment D.ieu ..."

 

C'est ainsi qu'un serviteur du Seigneur me rappela hier ce verset

 

biblique.

 

Il est facile de proclamer ces paroles quand tout va bien, mais

 

lorsque la tempête fait rage, c'est plus difficile et pourtant

 

si nous réalisons la profondeur de ces paroles, nous sommes encouragés.

 

En effet, quelques soient les épreuves que nous traversons, nous devons

 

prendre conscience que tout ce qui nous arrive est pour notre bien.

 

C'est ainsi que nous capitulons devant la grandeur du Seigneur,

 

et nous nous abandonnons à Lui, car nous ne pouvons rien faire,

 

sinon que de s'attendre à Sa grâce !

 

A première vue, çà fait mal, c'est une douleur intense mêlée de larmes,

 

et de découragement, mais la douleur finira par s'arrêter et le coeur

 

sera pansé.

 

Nous serons plus forts après une épreuve, plus disposés à aimer, à

 

comprendre la souffrance de l'autre, mais surtout nous serons plus près

 

du Seigneur, parce que nous avons la certitude que Lui seul peut tout

 

changer.

 

C'est dans l'épreuve que nous reconnaissons notre impuissance,

 

mais que nous déclarons la TOUTE PUISSSANCE de L'Eternel.

 

Alors si aujourd'hui, nous sommes courbés avec tristesse, si nous

 

chancelons parce que notre âme est déchirée par le chagrin,

 

celà ne durera pas et Le Seigneur fera éclater Sa gloire au milieu de nous.

 

Ainsi nous pourrons témoigner de la grandeur du Très-Haut,

 

nous serons plus près de Son coeur, et nous nous réfugierons en Lui

 

en toute saison de nos vies sans craindre !

 

Ainsi nos ennemis ne diront pas :

 

"nous l'avons englouti !" mais ils seront honteux et confus.

 

Tout ce qui nous arrive n'est rien par rapport au poids de gloire qui

 

nous attend, alors encourageons-nous les uns les autres et restons

 

étroitement attachés à L'Eternel, notre Sauveur !

 

Que Son Nom soit élevé à jamais !

 

Il est vivant et Il vient nous secourir !

 

 

©Lysdesaron

 

 PHIL-020.jpg

 

Partager cet article

Published by Lys de Saron - dans PENSEES JOURNALIERES
commenter cet article
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 14:48

 

Joy_by_Arathrim.jpg

 

 

Shalom

 

 

 

Cette parole a touché mon coeur encore ce matin ...

 

Cette amie qui me l'a envoyé m'encourage et me propulse

 

par la grâce de D.ieu, une fois de plus dans ce désir d'aimer encore !

 

Il me vient à l'esprit cette histoire, un peu comme une parabole ...

 

"Alors que j'étais assise sur le sol et que je réfléchissais à ma vie,

 

 j'entendis une voix qui me dit : souviens toi d'aimer.

 

Je savais que c'était Le Seigneur Lui-même qui me parlait.

 

Je répondis : oui je veux bien aimer, mais j'ai besoin de toi pour aimer.

 

 parce que sans toi je suis incapable d'aimer.

 

Quand on me blesse, qu'on me rejette, ou qu'on médit

 

sur moi, j'ai besoin de toi pour aimer !

 

Quand tout va mal, que je suis dépouillée, que le malheur m'atteind,

 

j'ai besoin de toi pour aimer !

 

Quand celui que j'aimais m'a trahi, quand l'orage gronde dans mon âme,

 

et que mon coeur pleure à cause de l'injustice,

 

j'ai besoin de toi pour aimer !

 

Alors la voix me dit : ce n'est pas par ta force que tu aimeras,

 

mais si tu t'abandonnes à moi, je mettrai en toi cette dose d'amour

 

qui coule de mon Trône et cela te sera facile d'aimer parce que c'est

 

moi qui fait ce miracle en toi.

 

Je suis passé par ce chemin de souffrance que tu vis, et Le Père

 

m'a glorifié, parce que j'ai aimé et que ne me suis point rebellé.

 

page5_5.jpg

 

Il prit ma main et me dit : SOUVIENS TOI D'AIMER.

 

Je suis avec toi chaque seconde qui passe et plus tu aimeras, plus

 

tu receveras encore de Mon amour qui ne cesse jamais de couler

 

comme un fleuve.

 

Fais moi confiance, aime sans compter, sans te retenir, Je m'occupe

 

de tout le reste

 

C'est ainsi que je me relevais du sol et je fus réconfortée par

 

les paroles du Seigneur qui entrèrent dans mon coeur comme une pluie

 

bienfaisante qui m'arrosa de paix et de bonheur."

 

 

 

©Lysdesaron

 

 f_HEARTLoveLim_474c4d9.jpg

Partager cet article

Published by Lys de Saron - dans PENSEES JOURNALIERES
commenter cet article
9 février 2012 4 09 /02 /février /2012 16:00

 mari-.jpg 

 

 

Shalom

 

 

Choisir de tout abandonner,

 

Au Seigneur de la vie ...

 

Face à l'adversité,

 

Tout seul dans cette immensité,

 

Lui laisser prendre la première place !

 

Tomber devant Sa face

 

Reconnaissant notre impuissance,

 

Devant ce D.ieu immense ...

 

Dont les entrailles sont émues,

 

De voir tant de souffrance,

 

Nous accabler.

 

Il aura pitié de nous,

 

Et prendra notre main

 

Pour continuer le chemin !

 

Retiens tes pleurs,

 

Parce que le malheur

 

Ne t'atteindra pas,

 

Mais tu te réjouiras

 

Parce que L'Eternel s'est souvenu de toi.

 

En lui abandonnant tout,

 

Il a pu prendre ce fardeau trop lourd

 

Qui te pesait nuit et jour !

 

 

©Lysdesaron

 

  

donna con il fiore

 

Partager cet article

Published by Lys de Saron - dans MES POESIES
commenter cet article
7 février 2012 2 07 /02 /février /2012 01:00

voir l'image en taille réelle

 

 

Joyeux bonjour,

 

 

C'est avec beaucoup d'émotion que je vous partage ces quelques

 

lignes ...

 

Dégager son coeur , plutôt que de garder tout à l'intérieur,

 

n'est-ce pas meilleur, afin de ne garder aucune racine

 

d'amertume qui nous rendrait agressif.

 

 

Dire ce qui nous pèse,

 

Cela nous apaise !

 

Ouvrir son âme,

 

Pour ne pas qu'elle s'enflamme

 

Contre son prochain ...

 

Dégager son coeur,

 

Pour calmer les pleurs,

 

C'est se libérer

 

De jougs qu'on a pas à porter.

 

 

©Lysdesaron

 

 

Mon ami(e), mon frère, ma soeur, je t'en prie,

DEGAGE TON COEUR !

Exprime toi devant Ton Créateur.

 

 

Dégage aussi ton coeur face à celui ou celle

qui t'a blessé, afin de ne rien garder et qui pourrait

envenimer votre relation.

 

DEGAGER SON COEUR C'EST ETRE VRAI !

 

 

©Lysdesaron

 

voir l'image en taille réelle

Partager cet article

Published by Lys de Saron - dans PENSEES JOURNALIERES
commenter cet article
3 février 2012 5 03 /02 /février /2012 00:00

 

48701psdsvadba_orig.jpg

 

 

Joyeux bonjour

 

 

Qui n'a jamais éprouvé de la nostalgie en regardant à son "vécu".

 

Nostalgie de l'enfance, de l'adolescence, nostalgie des souvenirs ...

 

Quand elle vient tel le vent qui souffle, ce sont parfois des larmes

 

qui l'accompagnent, avec parfois un mélange de regrets.

 

La nostalgie nous ramène en arrière, et nous empêche d'avancer.

 

C'est normal d'éprouver quelquefois ce sentiment de tristesse et

 

de mélancolie.

 

Il m'arrive d'être envahie de nostalgie quand j'écoute des chants

 

italiens, car cela me ramène à mon adolescence lorsque je courrais

 

dans les champs de vigne et d'oliviers ...

 

Et toi il t'arrive d'être nostalgique ?

 

Je crois qu'il ne faut pas rejeter ces moments de nostalgie, mais

 

ce qui serait dangereux serait de tomber dans la tristesse permanente,

 

et de perdre la joie du Seigneur.

 

Nostalgie oui , mais pas trop ...

 

Sachons l'arrêter au bon moment en nous rappelant ce verset

 

qui dit :

 

LA JOIE DE L'ETERNEL EST MA FORCE.

 

Bonne journée dans la paix du Seigneur !

 

Qu'Il comble vos coeurs et que la joie inonde vos âmes !

 

 

©Lysdesaron

 

  galerie-membre-fleur-rose-bouton-rose.jpg

 

 

Partager cet article

Published by Lys de Saron - dans PENSEES JOURNALIERES
commenter cet article
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 23:41

 

healing_hands

 

 

Shalom

 

 

Il y a tant de blessures au coeur,

 

causés par multiples faits, situations, attitudes etc ...

 

Certaines blessures sont déjà refermées,

 

d'autres saignent encore, tandis que certaines sont en voie

 

de cicatrisation.

 

Blessures de l'enfance, ou de l'adolescence,

 

blessures en amitié ou en amour.

 

Blessures cachées ou dévoilées ...

 

Blessures de trahison, déception, rejet, racisme ...

 

Quelques soient les blessures qui ont déchiré notre âme,

 

nous devons savoir que Le Grand Médecin , c'est notre Seigneur !

 

Il vient semblable à un anesthésiste nous endormir,

 

ensuite il pratique la chirurgie de l'amour, afin de nous opérer.

 

Il ote ce qui nous fait mal, ensuite il devient infirmier pour

 

soigner avec son huile cicatrisante.

 

Il pose Sa douce main sur chaque blessure,

 

Il n'en oublie aucune ...

 

Aucune blessure ne le dépasse, Il sait comment faire.

 

Les blessures du coeur font mal mais ne sont pas impossibles

 

à guérir parce que le bras de L'Eternel est puissant.

 

Il suffit aussi parfois d'un "je t'aime" qui vient du plus profond

 

de notre être, pur et limpide, pour qu'une blessure soit guérie

 

chez l'autre, alors n'hésitons pas à manifester notre amour,

 

don de D.ieu !

 

 

 

 

©Lysdesaron

 

4

Partager cet article

Published by Lys de Saron - dans PENSEES JOURNALIERES
commenter cet article
29 janvier 2012 7 29 /01 /janvier /2012 20:25

 amintiri4jpgnz8ru8-copie-1.jpg 

 

 

Shalom

 

 

 

Tant de personnes vivent le harcèlement, et gardent en secret

 

cette situation horrible, à cause de la peur qui les habite.

 

Le harcèlement peut se manifester de différentes façons.

 

C'est de la provocation avec acharnement sans répit.

 

On peut définir le harcèlement comme une oeuvre diabolique, un jeu

 

dangereux pour l'auteur.

 

Le harcèlement entraîne celui qui s'y prête à la perte de son salut.

 

Certains sont harcelés par leur conjoint, ou leur ex-époux/épouse.

 

D'autres subissent le harcèlement par ceux qui se prétendaient

 

leurs amis, ou par des anonymes etc ...

 

Quelque soit le harcèlement, c'est une situation douloureuse.

 

Là encore, si on ne cherche pas le secours du Seigneur,

 

on ne peut sortir de cette impasse.

 

Rien n'est trop difficile pour Le Seigneur !

 

Confions-nous en Lui afin de ne point tomber dans le filet

 

de l'oiseleur qui nous menace.

 

Notre Créateur saura comment éloigner celui qui nous harcèle.

 

Il a la capacité de l'envoyer dans les lieux arides.

 

"C'est à toi que je m'adresse aujourd'hui, parce que tu es dans cette

 

situation qui t'empêche de vivre.

 

Ne crains plus, Le Seigneur tient ta vie dans Sa main.

 

Il domine sur tes ennemis comme sur le "harceleur."

 

Il frappera en Son jour le léviathan, serpent tortueux.

 

Chante un cantique en l'honneur de L'Eternel car Il t'aime

 

et ouvre un chemin ensoleillé devant toi."

 

 

©Lysdesaron

 

 wallpaperbyjstagirlmb3pu2.jpg

 

 

 

 

 

Partager cet article

Published by Lys de Saron - dans PENSEES JOURNALIERES
commenter cet article
27 janvier 2012 5 27 /01 /janvier /2012 21:10



Et vous saurez que Je suis L’Eternel, votre D .ieu,

Résidant à Sion,

Ma sainte montagne.

Jérusalem sera sainte,

Et les étrangers n’y passeront plus.

Joël 3/17

 


Tu résides à Sion,

Maître si bon !

De Ta montagne sainte,

Tu étends ta tendre main,

Pour sauver tes enfants,

Dans la vallée du jugement.

Tu rassembles les nations,

Dans l’ultime moisson,

Que Tu prépares dans le silence,

Avant la dernière sentence.

L’eau ruissellera de ta demeure sainte,

Pour abreuver les coeurs qui ont ta crainte !

Elle arrosera Jérusalem,

Guérira les profondes plaies,

Dans l’âme de tes fils et tes filles,

Qui pleurent encore aujourd’hui !

Les captifs seront libérés,

Et tous irons sous l’arbre de la paix !

©Lysdesaron




Partager cet article

Published by Lys de Saron - dans QUE JE T'AIME ISRAËL
commenter cet article

Options


 

L'Eternel est mon Berger: je ne manquerai de rien.

Il me fait reposer dans de verts pâturages,

Il me dirige près des eaux paisibles.

Il retaure mon âme


PSAUMES 23:1-3



 


 

 


 


Toi qui es dans la détresse

Ton coeur est brisé
Ecris-moi
Je te répondrai avec l'aide de D.ieu 



 


 


 

 

 

 

 

 

associations et organisations

 


Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -