Présentation

  • : Mirella Lysdesaron
  • Mirella Lysdesaron
  • : L'Eternel est mon Père ! Aimer est le plus joli verbe, il ne faut pas l'abimer
  • Contact

  • Lys de Saron
  • D'origine italienne,  maman de plusieurs trésors,  amoureuse de Yeshoua notre Seigneur.
 J'aime écrire des poésies,  peindre,  faire du sport. 
 J'ai un grand amour pour Israël et pour l'Afrique, et je suis la coordinatrice de la fondation lysdes
  • D'origine italienne, maman de plusieurs trésors, amoureuse de Yeshoua notre Seigneur. J'aime écrire des poésies, peindre, faire du sport. J'ai un grand amour pour Israël et pour l'Afrique, et je suis la coordinatrice de la fondation lysdes

ORPHELINAT LYSDESARON





L'Eternel rend justice aux orphelins
Ne les oublions 
pas !







                                                                                                                                         

Titre de votre faux 2ème module

contenu html de votre faux 2ème module

Recherche

En vrac

 

 


 

 

 Il y a     personne(s) sur ce blog


 

 

 

  COMPTEUR DE VISITES

 

   

  

 


 


Tu peux déposer dans ce livre ton message d'or

 


 

 

 


 


 

 Discussion en direct avec  Lys de Saron par ce mini-tchatch

 



 

Archives

Shalom !


Cantique de David. L'Éternel est mon berger: je ne manquerai de rien. Il me fait reposer dans de verts pâturages, Il me dirige près des eaux paisibles. Il restaure mon âme, Il me conduit dans les sentiers de la justice, A cause de son nom. Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, Je ne crains aucun mal, car tu es avec moi: Ta houlette et ton bâton me rassurent. Tu dresses devant moi une table, En face de mes adversaires; Tu oins d'huile ma tête, Et ma coupe déborde. Oui, le bonheur et la grâce m'accompagneront Tous les jours de ma vie, Et j'habiterai dans la maison de l'Éternel Jusqu'à la fin de mes jours




3 février 2012 5 03 /02 /février /2012 00:00

 

48701psdsvadba_orig.jpg

 

 

Joyeux bonjour

 

 

Qui n'a jamais éprouvé de la nostalgie en regardant à son "vécu".

 

Nostalgie de l'enfance, de l'adolescence, nostalgie des souvenirs ...

 

Quand elle vient tel le vent qui souffle, ce sont parfois des larmes

 

qui l'accompagnent, avec parfois un mélange de regrets.

 

La nostalgie nous ramène en arrière, et nous empêche d'avancer.

 

C'est normal d'éprouver quelquefois ce sentiment de tristesse et

 

de mélancolie.

 

Il m'arrive d'être envahie de nostalgie quand j'écoute des chants

 

italiens, car cela me ramène à mon adolescence lorsque je courrais

 

dans les champs de vigne et d'oliviers ...

 

Et toi il t'arrive d'être nostalgique ?

 

Je crois qu'il ne faut pas rejeter ces moments de nostalgie, mais

 

ce qui serait dangereux serait de tomber dans la tristesse permanente,

 

et de perdre la joie du Seigneur.

 

Nostalgie oui , mais pas trop ...

 

Sachons l'arrêter au bon moment en nous rappelant ce verset

 

qui dit :

 

LA JOIE DE L'ETERNEL EST MA FORCE.

 

Bonne journée dans la paix du Seigneur !

 

Qu'Il comble vos coeurs et que la joie inonde vos âmes !

 

 

©Lysdesaron

 

  galerie-membre-fleur-rose-bouton-rose.jpg

 

 

Partager cet article

Published by Lys de Saron - dans PENSEES JOURNALIERES
commenter cet article
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 23:41

 

healing_hands

 

 

Shalom

 

 

Il y a tant de blessures au coeur,

 

causés par multiples faits, situations, attitudes etc ...

 

Certaines blessures sont déjà refermées,

 

d'autres saignent encore, tandis que certaines sont en voie

 

de cicatrisation.

 

Blessures de l'enfance, ou de l'adolescence,

 

blessures en amitié ou en amour.

 

Blessures cachées ou dévoilées ...

 

Blessures de trahison, déception, rejet, racisme ...

 

Quelques soient les blessures qui ont déchiré notre âme,

 

nous devons savoir que Le Grand Médecin , c'est notre Seigneur !

 

Il vient semblable à un anesthésiste nous endormir,

 

ensuite il pratique la chirurgie de l'amour, afin de nous opérer.

 

Il ote ce qui nous fait mal, ensuite il devient infirmier pour

 

soigner avec son huile cicatrisante.

 

Il pose Sa douce main sur chaque blessure,

 

Il n'en oublie aucune ...

 

Aucune blessure ne le dépasse, Il sait comment faire.

 

Les blessures du coeur font mal mais ne sont pas impossibles

 

à guérir parce que le bras de L'Eternel est puissant.

 

Il suffit aussi parfois d'un "je t'aime" qui vient du plus profond

 

de notre être, pur et limpide, pour qu'une blessure soit guérie

 

chez l'autre, alors n'hésitons pas à manifester notre amour,

 

don de D.ieu !

 

 

 

 

©Lysdesaron

 

4

Partager cet article

Published by Lys de Saron - dans PENSEES JOURNALIERES
commenter cet article
29 janvier 2012 7 29 /01 /janvier /2012 20:25

 amintiri4jpgnz8ru8-copie-1.jpg 

 

 

Shalom

 

 

 

Tant de personnes vivent le harcèlement, et gardent en secret

 

cette situation horrible, à cause de la peur qui les habite.

 

Le harcèlement peut se manifester de différentes façons.

 

C'est de la provocation avec acharnement sans répit.

 

On peut définir le harcèlement comme une oeuvre diabolique, un jeu

 

dangereux pour l'auteur.

 

Le harcèlement entraîne celui qui s'y prête à la perte de son salut.

 

Certains sont harcelés par leur conjoint, ou leur ex-époux/épouse.

 

D'autres subissent le harcèlement par ceux qui se prétendaient

 

leurs amis, ou par des anonymes etc ...

 

Quelque soit le harcèlement, c'est une situation douloureuse.

 

Là encore, si on ne cherche pas le secours du Seigneur,

 

on ne peut sortir de cette impasse.

 

Rien n'est trop difficile pour Le Seigneur !

 

Confions-nous en Lui afin de ne point tomber dans le filet

 

de l'oiseleur qui nous menace.

 

Notre Créateur saura comment éloigner celui qui nous harcèle.

 

Il a la capacité de l'envoyer dans les lieux arides.

 

"C'est à toi que je m'adresse aujourd'hui, parce que tu es dans cette

 

situation qui t'empêche de vivre.

 

Ne crains plus, Le Seigneur tient ta vie dans Sa main.

 

Il domine sur tes ennemis comme sur le "harceleur."

 

Il frappera en Son jour le léviathan, serpent tortueux.

 

Chante un cantique en l'honneur de L'Eternel car Il t'aime

 

et ouvre un chemin ensoleillé devant toi."

 

 

©Lysdesaron

 

 wallpaperbyjstagirlmb3pu2.jpg

 

 

 

 

 

Partager cet article

Published by Lys de Saron - dans PENSEES JOURNALIERES
commenter cet article
27 janvier 2012 5 27 /01 /janvier /2012 21:10



Et vous saurez que Je suis L’Eternel, votre D .ieu,

Résidant à Sion,

Ma sainte montagne.

Jérusalem sera sainte,

Et les étrangers n’y passeront plus.

Joël 3/17

 


Tu résides à Sion,

Maître si bon !

De Ta montagne sainte,

Tu étends ta tendre main,

Pour sauver tes enfants,

Dans la vallée du jugement.

Tu rassembles les nations,

Dans l’ultime moisson,

Que Tu prépares dans le silence,

Avant la dernière sentence.

L’eau ruissellera de ta demeure sainte,

Pour abreuver les coeurs qui ont ta crainte !

Elle arrosera Jérusalem,

Guérira les profondes plaies,

Dans l’âme de tes fils et tes filles,

Qui pleurent encore aujourd’hui !

Les captifs seront libérés,

Et tous irons sous l’arbre de la paix !

©Lysdesaron




Partager cet article

Published by Lys de Saron - dans QUE JE T'AIME ISRAËL
commenter cet article
23 janvier 2012 1 23 /01 /janvier /2012 22:12



La Bible nous parle de cette femme Delila qui séduisit Samson.

Son coeur n'était pas pur, elle usa de trahison pour obtenir de l'argent.

 

Voici ce que dit la Bible :

 

"Après cela, il aima une femme dans la vallée de Sorek.

Elle se nommait Delila.

Les princes des Philistins montèrent vers elle, et lui dirent :

Flatte-le, pour savoir d'où lui vient sa grande force et comment

nous pourrions nous rendre maîtres de lui ;

nous le lierons pour le dompter, et nous te donnerons chacun

mille et cent sicles d'argent."

 

Juges 16 / 4 - 5

 

A plusieurs reprises, Delila insista auprès de Samson, pour connaître

le secret de sa force.

 

Et un jour, elle lui dit :

 

"Comment peux-tu dire : je t'aime ?

Voilà trois fois que tu t'es joué de moi, et tu ne m'as pas déclaré

d'où vient cette grande force."

Comme elle était chaque jour à le tourmenter et à l'importuner par ses

insistances, il lui ouivrit son coeur et lui révéla la vérité.
Elle appela les Philistins qui le saisirent, lui crevèrent les yeux
et le lièrent avec des chaînes d'airain.

Delila reçut l'argent de la main des Philistins.



Delila était animée d'un esprit de trahison, et de cupidité.
Son coeur était faux, et sa motivation était l'argent.
Elle utilisa l'amour pour le briser.

Un coeur faux ne plaît pas à L'Eternel,
Et est toujours dévoilé.

Que L'Eternel garde notre coeur pur et sain.

Comment y arriver ?

Simplement, en restant attaché(e) au Seigneur,
Lui soumettant toute chose,
Et se confiant totalement en Lui, et non aux hommes.
Revêtons-nous de Son discernement, Sa sagesse,
Sa connaissance, afin d'écarter de notre chemin les faux coeurs,
D'éviter ces renards dans les tanières,
Qui ne cherchent qu'à dévorer et détruire,
De nous éloigner de tout scribe, ayant l'apparence de la piété,
Mais qui ont dans leur coeur, la haine et la ruse.
Séparons nous des "Delila" dans nos vies !
Fuyons ces coeurs faux.
Que l'histoire de Samson, puisse nous servir de leçon,
Afin que nous ne tombions pas dans les griffes de l'ennemi,
qui désire notre mort physique et spirituelle.

©Lysdesaron

voir l'image en taille réelle

Partager cet article

Published by Lys de Saron - dans PENSEES JOURNALIERES
commenter cet article
21 janvier 2012 6 21 /01 /janvier /2012 23:24

 

222

 

A cause de Sion,

Je ne me tairai pas,
A cause de Jérusalem,
Je n'aurai de cesse
Que sa justice paraisse comme l'aurore,
Et son salut, comme un flambeau
qui s'allume.
Alors les nations verront ta justice
Et tous les rois ta gloire ;
Et l'on t'appellera d 'un nom nouveau
Que la bouche de l'Eternel déterminera.
Tu seras une couronne splendide
Dans la main de l'Eternel,
Un turban royal
Dans la paume de ton Dieu.
On ne te nommera plus :
Délaissée,
On ne nommera plus ta terre :
Désolation ;
Mais on t'appellera :
Elle est mon plaisir,
Et l'on appellera ta terre :

L'épousée ;
Car l'Eternel trouve Son plaisir en toi,
Et la terre sera épousée,
Comme un jeune-homme devient l'époux
D  'une vierge ...

Esaïe 62

 

La bouche de l'Eternel a parlé ...
Jérusalem !
Il vient panser ton coeur brisé,
Et ramener tes captifs.
Le Dieu d'Israël sera ta lumière
A toujours, Jérusalem !

Tu seras  telle une fiancée,

Désirée par Son bien-aimé !
"Tu es Mon peuple !
Je te couvre de l'ombre
De Ma main.
Mon manteau d'amour,
Est posé sur toi pour toujours.
Ne pleure plus car Je t'aime,
Pour toi, Je me lève !
Tes yeux verront Jérusalem restaurée,
Tu ne seras plus affligée !
Danse à présent Jérusalem,
Elève la bannière,
En l'honneur de Ton Dieu
Qui fait jaillir des eaux dans le désert,
Qui te fait justice et te libère !"
Te dit l'Eternel.

©Lysdesaron

 

a rosa gialla

 

 

Partager cet article

Published by Lys de Saron - dans QUE JE T'AIME ISRAËL
commenter cet article
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 22:57

voir l'image en taille réelle

"Eternel, Tu me sondes et Tu me connaîs,
Tu sais quand je m'assieds et quand je me lève,
Tu pénètres de loin ma pensée ;
Tu sais quand je marche et quand je me couche,
Et Tu pénètres toutes mes voies."

Psaumes 139 : 1 à 3

L'Eternel voit tout, on ne peut le fuir.

Jonas était un prophète en Israël.
L'Eternel avait demandé à Son serviteur Jonas, d'aller à Ninive,
mais il prit la fuite, désobéissant à D.ieu, qui le ratrappa.
     Il fit venir un grand poisson pour engloutir Jonas,
qui resta trois jours et trois nuits dans le ventre de l'animal.
Le serviteur de D.ieu cria à L'Eternel,
qui parla au poisson et vomit Jonas sur la terre.
Il se leva et alla à Ninive, où les gens de la ville
se repentirent et crurent à D.ieu.
 
Cette histoire est très interéssante ...
Nous pouvons fuire D.ieu, mais Il nous ratrappera un jour.
Ou que nous soyons, quoique nous fassions, Il voit tout,
de Son trône de gloire.
Nous ne pouvons rien Lui cacher !

Que L'Eternel vous garde dans le creux de Sa main.

©Lysdesaron

voir l'image en taille réelle

Partager cet article

Published by Lys de Saron - dans PENSEES JOURNALIERES
commenter cet article
17 janvier 2012 2 17 /01 /janvier /2012 20:37



"Et nous avons de Lui ce commandement :
Que celui qui aime D.ieu aime aussi son frère."

1 Jean 4 : 21

Aimer fait mal parfois ...

Qui n'a jamais reçu de la haine en donnant de l'amour ?

As-tu déjà aimer, jusqu'à ne vouloir plus vivre,
en raison de la déception qui envahissait ton coeur ?

Le Seigneur a aimé, et en retour, il fut crucifié.





Ne t'inquiète pas de ce que tu vis, et oublie ce qui te fait
encore mal, parce que tu as trop aimé...
Si Le Seigneur a vécu cela,
qui es-tu pour ne pas le vivre ?
Tu suis les traces de Ton Maître,
Et Il te soutiendra,
Reste ferme en Lui !

Je crois que D.ieu est notre justice, et que la clé que nous
devons utiliser est celle du pardon.
Ainsi, la guérison germera promptement dans le coeur.

Aimer fait parfois mal, mais ne nous lassons pas d'aimer.
La guérison d'une maladie peut se produire, tout simplement
en pardonnant à celui qui nous a blessé.

Nous sommes les enfants du D.ieu d'amour, qui aiment sans
jamais se lasser ...
Donc, si nous sommes Ses enfants, nous lui ressemblons,
et nous manifestons cet amour qu'Il nous a donné.

Même si l'amour fait parfois mal,
Persévérons dans l'amour,
C'est cela qui réjouit Le coeur du Père !

©Lysdesaron


voir l'image en taille réelle

Partager cet article

Published by Lys de Saron - dans PENSEES JOURNALIERES
commenter cet article
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 22:44




(plage de Kribi au Cameroun)

Lisons ensemble cette histoire étonnante ...
"Le premier jour de la semaine, nous étions réunis pour rompre le pain.

Paul, qui devait partir le lendemain, s’entretenait avec les disciples,
et il prolongea son discours jusqu’à minuit.

Il y avait beaucoup de lampes dans la chambre haute où nous étions assemblés.

Or, un jeune homme nommé Eutychus, qui était assis sur la fenêtre,
s’endormit profondément pendant le long discours de Paul ; entraîné par le sommeil,

Il tomba du troisième étage en bas, et il fut relevé mort.

Mais Paul, étant descendu, se pencha sur lui et le prit dans ses bras,
 en disant :

Ne vous troublez pas, car son âme est en lui.

Quand il fut remonté, il rompit le pain et mangea,
et il parla longtemps encore jusqu’au jour.

Après quoi il partit.

Le jeune homme fut ramené vivant, et ce fut le sujet d’une grande consolation."

Actes 20 : 7 à 12

 

 

Eutychus n’était ni dans la chambre haute, ni au dehors,
mais assis sur la fenêtre.

Il avait un pied dans le lieu saint, un pied dans le monde.

Où était son cœur ?

Sans doute, le long discours de Paul l’ennuyait, et cela fut peut-être
la raison pour laquelle il s’endormit.

Mais je crois qu’il était partagé entre le charnel et le spirituel.

 

Sommes-nous tout entiers pour L’Eternel ?

Avons-nous un pied dedans et un pied dehors ?

Quelle est notre position face à la Parole de L’Eternel ?

Est-ce que la soif de connaître D.ieu attise notre âme ?

Eutychus n’avais pas encore fait le choix de la vie ou de la mort,

Par rapport à son attitude d’écoute,

Il était à moitié présent.

Une partie de son corps était là, mais une autre partie était absente.

Sûrement que ses pensées vagabondaient,

Qu’il ne savait plus où il en était.

La Bible ne nous dis pas la réaction de ce jeune homme,

Face à sa résurrection, mais je suppose qu’après le miracle
de sa résurrection,

Il prit la décision de se consacrer à D.ieu.

 

Ne restons pas assis à la fenêtre !

Le cas d’Eutychus nous parle encore aujourd’hui.

 

Que Le Seigneur nous aide à prendre position,

Dans notre vie, afin d’être des serviteurs et servantes de L’Eternel,

Pour Sa gloire.

 

 Shalom 

 

voir l'image en taille réelle

 

Partager cet article

Published by Lys de Saron - dans PENSEES JOURNALIERES
commenter cet article
12 janvier 2012 4 12 /01 /janvier /2012 18:14

 

Joy_by_Arathrim.jpg

 

 

Shalom

 

 

"C'est à toi que je pense parce que tu subis une injustice.

 

Tu essaies de cacher ta souffrance, et tu cries au Seigneur

 

jour et nuit, pensant qu'Il t'a abandonné car tu ne vois pas

 

de changement.

 

Ton coeur est lourd et ton âme est triste à pleurer.

 

Tu ne comprends pas ce qui se passe et pourquoi çà t'arrive.

 

Mon ami, la voie des méchants est comme les ténèbres,

 

ils n'aperçoivent pas ce qui les fera tomber, mais pour toi

 

se lèvera le soleil de justice et la vérité triomphera du mal.

 

Que tes yeux soient fixés vers Ton Créateur, car Il est ta justice.

 

Il y a un temps pour tout, et ce temps arrive où L'Eternel

 

élèvera sur toi la bannière de la justice.

 

Tout ce qui a été fait dans l'obscurité sera mis en lumière,

 

et tu seras élevé pour avoir supporté l'injustice.

 

De la semence de ta persévérance, germera le fruit de la justice.

 

Considère ces paroles et sache que ceux qui t'ont humilié mangeront

 

le pain de leur méchanceté, mais pour toi qui est juste,

 

tu te rassassieras de mets succulents.

 

Courage mon ami, Le Seigneur a entendu tes cris et Il vient

 

à ton secours."

 

 

©Lysdesaron

 

rosegardengroup2a.jpg

Partager cet article

Published by Lys de Saron - dans ENCOURAGEMENT PERSONNEL
commenter cet article

Options


 

L'Eternel est mon Berger: je ne manquerai de rien.

Il me fait reposer dans de verts pâturages,

Il me dirige près des eaux paisibles.

Il retaure mon âme


PSAUMES 23:1-3



 


 

 


 


Toi qui es dans la détresse

Ton coeur est brisé
Ecris-moi
Je te répondrai avec l'aide de D.ieu 



 


 


 

 

 

 

 

 

associations et organisations

 


Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog