Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Mirella Lysdesaron
  • Mirella Lysdesaron
  • : L'Eternel est mon Père ! Aimer est le plus joli verbe, il ne faut pas l'abimer
  • Contact

  • Mirella
  • D'origine italienne,  maman de plusieurs trésors,  amoureuse de Yeshoua notre Seigneur.
 J'aime écrire des poésies,  peindre,  faire du sport. 
 J'ai un grand amour pour Israël et pour l'Afrique, et je suis la coordinatrice de la fondation lysdes
  • D'origine italienne, maman de plusieurs trésors, amoureuse de Yeshoua notre Seigneur. J'aime écrire des poésies, peindre, faire du sport. J'ai un grand amour pour Israël et pour l'Afrique, et je suis la coordinatrice de la fondation lysdes

ORPHELINAT LYSDESARON





L'Eternel rend justice aux orphelins
Ne les oublions 
pas !







                                                                                                                                         

Titre de votre faux 2ème module

contenu html de votre faux 2ème module

Recherche

En vrac

 

 


 

 

 Il y a     personne(s) sur ce blog


 

 

 

  COMPTEUR DE VISITES

 

   

  

 


 


Tu peux déposer dans ce livre ton message d'or

 


 

 

 


 


 

 Discussion en direct avec  Lys de Saron par ce mini-tchatch

 



 

Archives

Shalom !


Cantique de David. L'Éternel est mon berger: je ne manquerai de rien. Il me fait reposer dans de verts pâturages, Il me dirige près des eaux paisibles. Il restaure mon âme, Il me conduit dans les sentiers de la justice, A cause de son nom. Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, Je ne crains aucun mal, car tu es avec moi: Ta houlette et ton bâton me rassurent. Tu dresses devant moi une table, En face de mes adversaires; Tu oins d'huile ma tête, Et ma coupe déborde. Oui, le bonheur et la grâce m'accompagneront Tous les jours de ma vie, Et j'habiterai dans la maison de l'Éternel Jusqu'à la fin de mes jours




19 juillet 2011 2 19 /07 /juillet /2011 00:00

voir l'image en taille réelle

 

"Souviens-toi des jours antiques, médite les annales de chaque siècle" (Devarim 32,7)

"Les générations de Adam à Noé ainsi que les dix suivantes éveillèrent la colère divine et ce, jusqu'à l'apparition d'Avraham qui justifia, rétroactivement, la Création. (Avot 5,2)
L’humanité se scinda ensuite en plusieurs nations, chacune porteuse d’une identité particulière. L’acceptation de cette identité, conjuguée au moment propice et aux individus adéquats transformera cette mosaïque de peuples en l’image originelle unitaire de l’humanité.
Pour Rabbi Yehuda Halévy (Le “Kouzari”2,36), le peuple d’Israel serait le cœur de l’humanité tandis que pour le zohar (Michpatim, 108) il en serait le centre névralgique, le cerveau. Sa vocation serait d’apporter le bonheur matériel et spirituel a l’humanité toute entière selon la promesse faite a Avraham (Bereshit 12,2) “je te ferai devenir une grande nation et par toi seront heureuses toutes les familles de la terre.”  
Il ne s’agit pas d’élitisme puisqu’Israel accueille, sans pour autant les solliciter, ceux qui voudraient et réussiraient à intégrer le peuple Hébreu. Le roi David avait ainsi pour aïeule Ruth, une moabite convertie, le roi Salomon etait mariée avec Naama, d’origine ammonite et Josué avec Rahab la cananéenne. La Teshuva et la conversion authentique n’effacent-elles pas le passé? L’expression de « peuple élu » fait référence a une élection de l’essence de l’homme qui ne lui donne aucun privilège mais que des devoirs et responsabilités vis a vis de l’humanité, tel un cœur vivant insufflant un rythme de vie a toute la creation.
La naissance d’une nation est en général le fruit d’une évolution, rassemblant des groupes humains sur un territoire déterminé qui aboutira à l’enracinement d’une identité nationale. Il s’agit, dans le cas d’Israël, d’une naissance métahistorique ou soudainement, mais non par hasard, un groupe d’esclaves est sauvé de la servitude. Se met alors en marche le premier « printemps de la liberté » des hommes. Jean-Baptiste Vico, précurseur il y a 300 ans de l’historiosophie, admit que le peuple juif n’etait pas le fruit d’une évolution historique telle que vécue par l’ensemble des civilisations.
Nous ne sommes sortis d’Egypte que pour rentrer à la maison, choisie par l’Eternel maitre de l’histoire, et non pour rester dans le désert. La spiritualité des Hébreux ne constitue nullement une religion. Le judaïsme est avant tout l’appartenance a une nation, et une nation ne peut, par définition, vivre sans territoire, elle doit avoir sa terre. Elle doit s’y développer pour devenir une nation imprégnée de justice et de droiture. La responsabilité d’Israel est de pouvoir précisément s’élever dans cette vie nationale pour ensuite réussir a elever le genre humain aux rendez-vous divins.
“Le retour du peuple juif sur sa terre est un premier niveau de Teshuva collective de la nation” (Rav Kook, “les lueurs du retour” 27,2)
Habiter en Israel, y travailler la terre, risquer sa vie dans l’armée de défense du pays, revenir à sa propre culture et se détacher des influences négatives de l’exil, peuvent être également un prélude de Teshuva. Tout n’est pas parfait, mais peut constituer un sacré commencement!
D’. N’abandonnera jamais son peuple : Son alliance est un mariage pour l’éternité. La nation sera finalement purifiée et réhabilitée et l’éternité d’Israël jamais démentie.

RONY AKRICH

Partager cet article

Repost 0
Published by Lys de Saron - dans QUE JE T'AIME ISRAËL
commenter cet article

Commentaires

Options


 

L'Eternel est mon Berger: je ne manquerai de rien.

Il me fait reposer dans de verts pâturages,

Il me dirige près des eaux paisibles.

Il retaure mon âme


PSAUMES 23:1-3



 


 

 


 


Toi qui es dans la détresse

Ton coeur est brisé
Ecris-moi
Je te répondrai avec l'aide de D.ieu 



 


 


 

 

 

 

 

 

associations et organisations

 


Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -