Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Mirella Lysdesaron
  • Mirella Lysdesaron
  • : L'Eternel est mon Père ! Aimer est le plus joli verbe, il ne faut pas l'abimer
  • Contact

  • Mirella
  • D'origine italienne,  maman de plusieurs trésors,  amoureuse de Yeshoua notre Seigneur.
 J'aime écrire des poésies,  peindre,  faire du sport. 
 J'ai un grand amour pour Israël et pour l'Afrique, et je suis la coordinatrice de la fondation lysdes
  • D'origine italienne, maman de plusieurs trésors, amoureuse de Yeshoua notre Seigneur. J'aime écrire des poésies, peindre, faire du sport. J'ai un grand amour pour Israël et pour l'Afrique, et je suis la coordinatrice de la fondation lysdes

ORPHELINAT LYSDESARON





L'Eternel rend justice aux orphelins
Ne les oublions 
pas !







                                                                                                                                         

Titre de votre faux 2ème module

contenu html de votre faux 2ème module

Recherche

En vrac

 

 


 

 

 Il y a     personne(s) sur ce blog


 

 

 

  COMPTEUR DE VISITES

 

   

  

 


 


Tu peux déposer dans ce livre ton message d'or

 


 

 

 


 


 

 Discussion en direct avec  Lys de Saron par ce mini-tchatch

 



 

Archives

Shalom !


Cantique de David. L'Éternel est mon berger: je ne manquerai de rien. Il me fait reposer dans de verts pâturages, Il me dirige près des eaux paisibles. Il restaure mon âme, Il me conduit dans les sentiers de la justice, A cause de son nom. Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, Je ne crains aucun mal, car tu es avec moi: Ta houlette et ton bâton me rassurent. Tu dresses devant moi une table, En face de mes adversaires; Tu oins d'huile ma tête, Et ma coupe déborde. Oui, le bonheur et la grâce m'accompagneront Tous les jours de ma vie, Et j'habiterai dans la maison de l'Éternel Jusqu'à la fin de mes jours




19 mars 2011 6 19 /03 /mars /2011 00:00
Photo-134.jpg
 
Shalom,
 
J'ai aimé une poésie parlant du Cameroun et je rends hommage à cette terre
qui m'a accueillie chaleureusement en décembre 2007, sans regarder
à ma couleur de peau, ma culture, ma religion mais qui les bras grands
ouverts m'ont appris des valeurs qui étaient enfouies au-dedans de moi.
Je bénis Le Cameroun, et toutes les nations, mais aujourd'hui c'est à
ce peuple que je pense tout particulièrement ! Et si un jour je quitte
ce pays, il restera toujours au fond de mon coeur un peu de sa verdure,
de son sourire, de ses danses, de sa culture, de sa force et de son amour.
 
100-0035-copie-1.JPG
 
 Cameroun mon père

le peuple te regarde et voudrait que tu parles
sur son sort,

le peuple veut que tu marches non sur tes contours
triangulaires mais que tu regardes tout droit
devant et que tu comprennes que sans ce peuple,
ta survie est éphémère.

Cameroun parfois je t’identifie a un individu.
Je me demande si tu opères dans la logique de
mes pensées ou plutôt tu en as une autre
que je ne maîtrise point.

Cameroun si exigeant que je suis,
je voudrais que tu sois cette âme de sagesse
et que tu ne laisses point à ton regard
des visages tous ridés par la détresse.
Mais que tu raffermis ce peuple qui t’a choisi
des bonnes choses.

Sans rêves il n’y a pas vie mais
que je ne tombe pas trop dans le goût
d’un miracle qui proviendrait de ta volonté.
Comprends enfin cher Cameroun qu’en me berçant bien,
je resterais à tes côtés.

N’as tu pas honte de me voir dans d’autres
cieux?
N’as tu pas honte de me voir végéter dans
des côtes pour me distancer de la rive
qui nous ressemble?
O mon père Cameroun, je sais que tu es
plus père que mère.
Si tu étais mère, j’aurais bu de ton sein
sans trop me plaindre et apaiser la soif
de mes pensées.
Mon grand Cameroun à la posture unique
dans ce monde de courbatures,
laisses moi te ressembler dans ton genre
de beauté de forme.

Avec toi je vais puiser le grain pour
redonner du pain à tous ceux qui nous entourent.
M’acceptes tu ainsi sous ton toit?

Cameroun, tu m’as donné l’expression mais
donne qui me manquait. Si tu me laisses
donc te dire ce que j’attends de toi,
acceptes moi comme je suis: cet oiseau qui vole plus bas
et revoit tes contours,
du Nord et au Sud.

Cameroun avec toi je changerai et
ferai de nous deux cette perle debout
au regard du soleil.

©Andre Ekama
 
Amicizia8.jpg
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lys de Saron - dans DES COEURS TOUCHES PAR DIEU
commenter cet article

Commentaires

Joy 19/03/2011 16:34


Dieu nous a donné les Nations pour héritage... Qu'on se sent chez soi partout où Il nous envoie...Bon week-end avec ta grande famille ma Lys... Gros bisous... Joy


Lys de Saron 21/03/2011 19:41



merci ma Joy , un ange frappe à ma porte et c'est toi .... sois bénie , lys



Options


 

L'Eternel est mon Berger: je ne manquerai de rien.

Il me fait reposer dans de verts pâturages,

Il me dirige près des eaux paisibles.

Il retaure mon âme


PSAUMES 23:1-3



 


 

 


 


Toi qui es dans la détresse

Ton coeur est brisé
Ecris-moi
Je te répondrai avec l'aide de D.ieu 



 


 


 

 

 

 

 

 

associations et organisations

 


Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -